Bruxelles: des eurodéputées contre la venue de DSK

© AFP
© AFP

La veille de sa probable mise en examen à Lille, Dominique Strauss-Kahn est invité au Parlement européen.

Par AFP

suivez l'info régionale sur nos pages

   

La venue programmée de Dominique Strauss-Kahn au Parlement européen à Bruxelles
le 27 mars suscite des remous au sein de cette assemblée et trois eurodéputées ont réclamé mardi son annulation, la jugeant "indécente".

Cette venue doit avoir lieu la veille du rendez-vous de Dominique Strauss-Kahn avec les juges d'instruction lillois chargés de l'affaire Carlton. Il est convoqué pour être vraisemblablement mis en examen "pour complicité de proxénétisme aggravé en bande organisée" et "recel d'abus de biens sociaux".

Ce même 28 mars, une première audience civile devant un tribunal de New York dans le cadre de l'affaire Nafissatou Diallo doit également avoir lieu.

"Nous avons appris, avec consternation et colère, l'invitation de Dominique Strauss-Kahn au Parlement européen à l'initiative de notre collègue (Alexander) Alvaro", écrivent les socialistes Véronique De Keyser et Zita Gurmaï et l'écologiste Isabelle Durant dans une lettre adressée au président du Parlement, Martin Schulz.
"Au nom du combat que nous menons pour la dignité des femmes, nous nous opposons à cette invitation et vous demandons, monsieur le Président, de veiller à ce que ce Parlement reste un lieu de travail législatif, où les sensibilités de chacun
sont respectées, et non une arène médiatique où il faut faire +des coups+, du show
et du spectacle",
ajoutent les parlementaires.


"Nous respectons la présomption d'innocence, respectons le droit à la libre expression et refusons toute ingérence moralisatrice dans la vie privée de chacun. Mais, après le déballage public et les prises de position de Dominique Strauss-Kahn sur les différentes affaires auxquelles il est confronté aujourd'hui, cette invitation
est à proprement parler indécente",
selon elles.

L'ancien directeur général du FMI a été invité à s'exprimer sur "les leçons de la crise économique mondiale" par un groupe de députés rassemblés au sein de l'EU40, qui regroupe des élus de moins de 40 ans.
Le 9 mars, un déplacement de M. Strauss-Kahn à l'université de Cambridge avait provoqué des manifestations qui ont donné lieu à quelques échauffourées avec la police.

A lire aussi :

DSK mis en examen le 28 mars

Comment s'est passée la garde à vue de DSK ?

Carlton : une 3ème escort-girl se porte partie civile

Sur le même sujet

135 arbustes plantés par les écoliers dérobés en pleine nuit à Dernancourt

Près de chez vous

Les + Lus