Laigneville : le maire propose un “stage de découverte pour députés” sur Leboncoin

© DR
© DR

Décidément, le maire de Laigneville ne cesse de faire le buzz... Christophe Dietrich vient de publier, sur la plateforme de vente entre particuliers Leboncoin, une annonce pour un stage "de découverte pour député novice". Une manière de dénoncer le manque de réalisme des députés. 

Par Célia Mascre

Il était déjà connu pour ses opérations retour à l'envoyeur et son arrêté municipal interdisant de mourir... Le maire de Laigneville fait encore faire parler de lui en proposant
un "Stage de découverte pour député novice" sur la plateforme Leboncoin. 

"Vous pourrez vivre au quotidien ce qu'est un désert médical à une heure de Paris, vous pourrez évaluer le résultat de l'abandon des emplois aidés pour les communes", vend l'annonce insolite. L'édile ne lésine pas sur l'humour. "Horaires hyper flexibles à prévoir, logement et nourriture pris en charge par le maire (je vous loge gracieusement, ainsi vous ne manquerez rien des éventuels appels d'urgence à 2h du matin)", dit l'annonce. 

© Capture
© Capture

"Ce que je dénonce ce sont les décisions gouvernementales qui sont prises sans aucune concertation ni aucune connaissance du terrain", explique le maire de Laigneville. À la fin de l'année, les deux médecins de la commune partent en retraite. Christophe Dietrich ne sait plus quoi faire. "Lors de différentes rencontres avec des syndicats de médecins, j'ai eu affaire à des marchands de tapis. Ils demandent des conditions surréalistes. Il faudrait que je paye le logement du médecin, que j'embauche sa femme et bientôt que je nourisse son chien!", s'agace l'élu.

Il dénonce également la fin des contrats aidés. "Ce matin j'ai reçu une femme dans mon bureau, nous l'avons formée pendant un an, son contrat devait être renouvellé, et j'ai dû lui annoncer qu'elle allait se retrouver sans rien. Humainement c'est insupportable, socialemente c'est un suicide" , raconte M. Dietrich.

Le maire se sent seul et incompris. "Cette annonce est sérieuse, ce n'est pas qu'un truc politique [...] On doit faire face à des problèmes très concrets et nous ne sommes entendus ni par les représentants à l'Assemblée nationale ni par les représentants des maires, on est obligés de passer par les médias"


A lire aussi

Le site de Nexans de Chauny déclassé

Près de chez vous

Les + Lus