Le meurtrier de Molami Bokoto, ex-espoir du LOSC, condamné à 10 ans de prison

En médaillon, Molami Bokoto tué en 2011, à l'âge de 21 ans.  / © MAXPPP/MONTAGE FRANCE 3
En médaillon, Molami Bokoto tué en 2011, à l'âge de 21 ans. / © MAXPPP/MONTAGE FRANCE 3

Le meurtrier de Molami Bokoto, ex-espoir du LOSC, a été condamné ce lundi par la Cour d'Assises du Nord à Douai, à 10 ans de prison.

Par France 3 Nord Pas-de-Calais web

Le verdict est tombé ce lundi soir à la Cour d'Assises du Nord. Farid B., 30 ans, a été condamné à 10 ans de prison pour avoir tué d'un coup de couteau Molami Bokoto, en 2011 à Marcq-en-Baroeul. Ce jeune de 21 ans était un ex-pensionnaire du centre de formation du LOSC. C'est une rixe à propos d'un simple deal de cannabis qui est à l'origine de ce décès tragique. Bokoto et ses amis ont voulu acheter un sachet d’herbe sans avoir de quoi le payer : une bagarre se déclenche entre deux clans, un couteau est sorti. Il s'enfonce de onze centimètres dans la poitrine de Molami Bokoto. 

A l'audience, c'est le destin croisé de deux jeunes dont la vie a dérapé qui a été longuement évoqué : Molami qui n'a pu aller au bout de son rêve de devenir footballeur pro,  Farid qui s'est fait renvoyer de son poste d'éducateur à Marcq-en-Baroeul. A l'audience, l'avocat de Bokoto a même décrit deux familles semblables, rapporte La Voix du Nord : « Deux familles relativement nombreuses, d’origines étrangères mais très bien intégrées, très attachées aux valeurs les plus respectables.  »

«  Je vous en supplie, Monsieur, accordez-moi votre pardon !  », crie Farid au père de la victime. Il a retrouvé un travail après deux ans en détention provisoire. Mais les jurés ont suivi les réquisitions de l'avocat général et jugé qu'il avait bien eu l'intention de tuer. 
Meurtre de Molami Bokoto (reportage de décembre 2011)


Sur le même sujet

Un nouveau concept à Péronne le " prêt à camper "

Près de chez vous

Les + Lus