Deux présidents pour une université, c'est une première en France. Après un mois où plus personne ne tenait les commandes de l'université Picardie Jules Verne, un accord a été trouvé. Mohammed Benlhasen a été élu président du conseil d'administration et Michel Brazier, président de la commission académique
 L'élection définitive aura lieu lundi 6 juin.

16 voix contre 16

Au coeur de l'impasse, deux candidats. A 65 ans, le président sortant, Michel Brazier, veut être réélu. Face à lui, Mohammed Benlahsen, 54 ans, doyen de la fac de sciences, souhaite aussi décrocher le poste.
Or chacun dispose de 16 voix. Il était donc jusqu'ici impossible de les départager.

Mohammed Benlahsen a été essentiellement élu par ses pairs, les enseignants et le syndicat étudiant UNEF. Michel Brazier, lui, a bénéficié du soutien de quatre personnalités extérieures, en majorité politique.

Une feuille de direction commune

Pour les deux présidents, iil ne s'agit pas de faire deux gouvernances parallèles, mais bien de prendre les décisions en concertation. C'est une gouvernance collégiale.
L'élection définitive aura lieu lundi 6 juin prochain.
Deux présidents pour l'UPJV

reportage de Zohra Hamdane, Morgan Plouchart et Dominique Choisy avec Mohammed Benlhasen, futur président de l'UPJV (Université de Picardie Jules Verne ) ; Michel Brazier, futur président de la commission académique de l'UPJV ; Valérie Cabuil, rectrice de l'académie d'Amiens