Lille, Amiens, Douai... des cars de militants Insoumis sont partis défendre une 6e République et Jean-Luc Mélenchon

6 bus ont été affrétés depuis Lille. / © Culture Numerix
6 bus ont été affrétés depuis Lille. / © Culture Numerix

Alors qu'une marche est organisée à la Bastille, ce samedi, par Jean-Luc Mélenchon et le mouvement des Insoumis, plusieurs centaines de militants des Hauts-de-France se joignent au mouvement. Des cars ont été affrétés dans plusieurs villes de la région. 

Par Jeanne Blanquart

Les militants Insoumis des Hauts-de-France ont pris le car ce samedi matin, pour aller "marcher" à Paris, à 14h. Objectif du déplacement ? Lutter pour une 6e République en soutenant la candidature de Jean-Luc Mélenchon. "Cette marche, on l'organise pour la 6e République. On se rend compte qu'il y a une énorme défiance des citoyens à l'égard de la politique et ça a deux conséquences : ça laisse les mains libres à l'oligarchie, aux puissants, et ça fait monter l'extrème droite", explique Ugo Bernalicis, militant de la France Insoumise et ancien candidat aux législatives. "Avec la 6e République, l'idée c'est que les gens se réapproprient le pouvoir."



A Lille, 6 bus ont été affrétés pour amener les militants jusqu'à la Bastille, d'où commencera la marche. Un symbole, 5 ans après la première "prise de la Bastille" organisée par Jean-Luc Mélenchon en 2012 et qui avait rassemblé 120 000 personnes. "Aujourd'hui on est un peu plus de 300 à partir en bus de Lille, avec une mobilisation de personnes qu'on n'a pas l'habitude de voir en meetings. Il y a beaucoup de jeunes", sourit Ugo Bernalicis. Concrètement, les groupes de militants du Nord figurent parmi les plus importants de France et les plus mobilisés. Dans l'un des bus partant pour Paris, l'ambiance est festive : pancartes artisanales et musique accompagnent les militants. 



 

 

Une constituante à Lille ?

Si Jean-Luc Mélenchon est élu, il affirme vouloir monter une constituante, une assemblée spécifique dont il solliciterait la tenue par un référendum, afin de faciliter le passage à une 6e république. Parmi les militants des Hauts-de-France, certains songent déjà à organiser cette constituante... à Lille. "Pour l'instant c'est surtout des conversations sur les réseaux sociaux", explique Ugo Bernlicis en riant. "Jean-Luc Mélenchon avait évoqué Toulouse, d'autre militants ont demandé à ce que la Constituante soit organisée à Châteauroux... Mais on est tous d'accord pour ça se passe en dehors de Paris."
 



Un meeting de Jean-Luc Mélenchon devrait être organisé prochainement à Lille. On ne connait pas encore la date mais ce sera "en chair et en os", assure Ugo Bernlicis quand on lui demande s'il s'agira d'un hologramme. En janvier, près de 1500 personnes étaient venues assister au meeting de Jean-Luc Mélenchon organisé au théâtre de Tourcoing

Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS LEGISLATIVES 2017 SUR FRANCE INFO

Coût de la vie étudiante : des loyers abordables en Picardie

Près de chez vous

Les + Lus