Exposition virtuelle : il y a 350 ans, Lille devenait française

L'exposition présente de nombreux documents d'époque. / © Archives municipales de Lille
L'exposition présente de nombreux documents d'époque. / © Archives municipales de Lille

C'était il y a 350 ans, jour pour jour. Le 27 août 1667, Lille devenait française et quittait la gouvernance espagnole. Les archives municipales de la ville revienennent aujourd'hui sur cet événement historique à travers une exposition virtuelle inédite. 

Par Jeanne Blanquart

C'est un événement capital pour l'évolution de la ville de Lille. Il y a 350 ans, le roi Louis XIV attend. Il est installé dans une petite ferme de Fives et sait que la bataille fait rage. La ville de Lille, alors sous gouvernance espagnole, est en effet assiégée depuis 15 jours. 

Le 16e jour, c'en est trop. Le gouverneur espagnol Spinola, le marquis de Richebourg et Jacques Petitpas font parvenir au roi un document qui va faire basculer l'histoire de la ville : les conditions de capitulation. Consciencieusement, Louis XIV lit le document, l'annote et impose lui aussi ses conditions : Lille revient enfin dans le Royaume de France. 

Ce retour de la ville dans le giron français signe la victoire d'un homme, bien connu des Lillois : Vauban. C'est lui qui mène le siège avec force, en même temps que celui de Douai. Pour le remercier, le Roi Soleil va alors lui offrir sur un plateau la belle ville des Flandres. Il y est nommé gouverneur et entame, dès 1667, de grands travaux de fortifications : la Citadelle en est une des plus belles traces... 

© Archives
© Archives


Une exposition virtuelle


Pour célébrer cet anniversaire historique, les archives municipales de Lille présentent ce dimanche une exposition virtuelle inédite, à retrouver sur leur site internet. A travers des documents d'époque, le visiteur est amené à comprendre comment cette capitulation a changé le destin de la Ville mais aussi celui de ses habitants. A l'époque, les Lillois n'étaient pas du tout heureux de revenir en France...

Une exposition à retrouver ici, accompagnée des documents d'archive comme l'acte de capitulation


Sur le même sujet

Coye-la-Forêt solidaire avec les sinistrés d'Irma

Près de chez vous

Les + Lus