Lille : les citoyens appelés à donner leur avis sur le projet de la Friche Saint-Sauveur

La friche Saint Sauveur s'étend sur 23 hectares en plein cœur de la ville. / © VOIX DU NORD /Alexis CHRISTIAEN
La friche Saint Sauveur s'étend sur 23 hectares en plein cœur de la ville. / © VOIX DU NORD /Alexis CHRISTIAEN

L'aménagement de la friche Saint-Sauveur se précise, les riverains pourront donner leur avis dans des ateliers. 

Par Iris Ouedraogo

Alors que les nouveaux projets pour la friche Saint-sauveur commencent à se dévoiler, la concertation des habitants à propos des espaces publics et verts démarre

Damien Castelain avait signé le 17 mars dernier l'acte de cession du terrain qui appartenait à la SNCF. L'entreprise l'a cédé pour 7 millions d'euros à la ville et à la métropole de Lille. Présente lors de la signature, la ministre du logement de l'époque, Emmanuelle Cosse s'était félicité de "permettre aux classes moyennes de Lille de se loger dans du neuf au centre ville."

2500 logements sont prévus à l'issue des travaux qui devraient démarrer en 2018. 65% d'entre eux devraient être des logements sociaux ou aidés. D'autres infrastructures sont prévues : une piscine olympique, un gymnase, des bureaux et des commerces. Un espace alternatif et créatif trouvera aussi sa place, le Saint So Bazaar. La date de 2030 est donnée comme fin des travaux

Un projet sur le long cours donc, où les citoyens sont invités à donner leur avis. La dernière fois que leur voix s'est faite entendre, c'était en 2014 lors de la dernière concertation. Dès le mois de juin, plusieurs ateliers sont organisés avec l'équipe d'architectes Gehl chargée de la réalisation. Ils concerneront la première phase du projet soit l'aménagement du cours Est, du jardin de la vallée et du square de Cambrai. 

© SPL Euralille
© SPL Euralille

Les ateliers auront lieu les vendredis 2, 9 et 23 juin de 18h à 20h et les samedis 3, 10 et 24 juin de 9h30 à 11h30. Les premiers ateliers permettront de découvrir les projets. Ensuite, un travail en petits groupes sur l'avenir de ces espaces publics sera mis en place. Des cartes et modules préparés par les architectes seront présentés durant les derniers ateliers. Une restitution aura lieu à la ferme urbaine de la Gare Saint Sauveur en juillet prochain. 

De la concertation certes mais cela n'est pas suffisant pour les signataires de la pétition "Stop ! On étouffe, sauvons Saint Sauveur, Lille a besoin de respirer !"  Les 10 000 signataires réclament que la friche soit aménagée en un espace vert dans une ville où il y en a peu. La tribune dénonce "des millions d'euros engloutis pour bétonner le dernier endroit où greffer un poumon vert à notre belle cité qui suffoque." Pas sûrs qu'ils soient satisfaits du jardin d'1,8 hectare prévu dans le projet... 

Pour s'inscrire aux ateliers c'est par ici.

Sur le même sujet

Reportage vintage "les miss"

Près de chez vous

Les + Lus