Lille : voici comment sera choisi le prochain hôte de l'Agence Européenne du Médicament

Le bâtiment dessiné par les architectes choisis par la MEL, qui se situera aux environs du Grand Palais / © MEL
Le bâtiment dessiné par les architectes choisis par la MEL, qui se situera aux environs du Grand Palais / © MEL

Le dépôt des candidatures pour accueillir l'Agence Européenne du Médicament, encore basée à Londres, sera clôturé ce soir. Lille est en bonne place face à Helsinki ou encore Barcelone. Mais au fait : comment le choix sera-t-il fait ? 

Par Avec AFP

Demain, Lille connaîtra définitivement ses concurrents. Poussé par le calendrier du Brexit, le dépôt des candidatures pour la reprise de l’Agence Européenne du Médicament, pour le moment basée à Londres, a été fixé à ce soir minuit.

Les autres candidats déjà connus pour l'AEM sont Amsterdam, Copenhague, Helsinki, Stockholm ou encore Barcelone. La liste officielle sera publiée par le conseil de l’Union Européenne ce mardi.

Une fois la liste déposée, la Commission européenne sera chargée de les évaluer d'ici le 30 septembre selon une série de critères, mais sans aboutir à un classement. Ces critères ont été fixés en juin par les 27 pays de l’Union, particulièrement soucieux de préserver un équilibre européen malgré le Brexit.

L'évaluation tiendra par exemple compte des localisations actuelles des autres agences de l'UE, afin de favoriser un équilibre géographique dans leur répartition.

Un système de points

Selon le projet du Conseil européen, chaque Etat membre disposera de 6 points à répartir lors d'un premier tour de vote : trois pour son premier choix, deux pour son deuxième, un pour le troisième.

Si un site récolte trois points de la part d'au moins 14 Etats membres, il remporte la mise. Sinon, un second tour est organisé pour les trois candidats en tête, avec cette fois une seule voix par Etat membre.

Pour remporter le second tour, 14 points sont nécessaires. Si ce n'est le cas d'aucun des trois candidats, la procédure prévoit un troisième tour: une finale entre les deux pays ayant collecté le plus de voix au second tour pour leur ville candidate.


Perspective économique

L'AEM, installée depuis 1995 dans le quartier d'affaires de Canary Wharf à Londres, est chargée de promouvoir la santé publique à travers l'évaluation et la supervision des médicaments à usage humain et vétérinaire.

L'agence emploie près de 900 personnes et a suscité par exemple 30.000 nuitées d'hôtels pour ses nombreux visiteurs en 2015 : une perspective bien alléchante pour la ville qui remportera la compétition

A lire aussi

Sur le même sujet

Coût de la vie étudiante : des loyers abordables en Picardie

Près de chez vous

Les + Lus