LOSC : Ballo-Touré, buteur avant le chaos

Ballo-Touré lors de sa présentation officielle. / © MAXPPP
Ballo-Touré lors de sa présentation officielle. / © MAXPPP

Bien malgré lui, Fodé Ballo-Touré s'est retrouvé en boucle sur toutes les chaînes : ce jeune latéral gauche de 20 ans du LOSC est l'auteur du but précédant la chute d'une barrière qui a fait 29 blessés à Amiens le 30 septembre.

Par Jeanne Blanquart avec AFP

Les images tournent encore. Titulaire lors de ce match de la 8e journée de Ligue 1, le défenseur ouvre le score à la 16e minute et va célébrer son but devant le parcage de supporters nordistes. Peu à la fête depuis le début de saison, ces derniers explosent de joie et se ruent en bas de la tribune. Mais un garde-corps cède et des dizaines de fans tombent les uns sur les autres 1,5 mètre plus bas.


"Un peu coupable"


"Dès que j'ai marqué, j'ai vu la tribune s'effondrer. J'ai vu des gens crier et j'avais un peu peur. Après, on a attendu des infos au vestiaire et on m'a dit qu'il y avait 4 blessés graves et j'ai commencé à me sentir un peu coupable", raconte-t-il. "Mais sur les réseaux sociaux les supporters m'ont dit que ce n'était pas de ma faute et au contraire qu'ils étaient contents que je sois venu célébrer mon but devant eux. Je me suis senti un peu mieux. Ensuite, quelques supporters blessés sont venus nous voir, on a discuté et comme leur santé s'est améliorée, j'étais content", explique-t-il, soulagé.

Lorsqu'il était arrivé il y a trois mois au Domaine de Luchin en provenance du Paris SG, son club formateur, personne ou presque ne connaissait Ballo-Touré. Mais le LOSC était sûr de son coup et avait fait preuve d'une ferme volonté pour chiper au PSG le natif de Conflans-Saint-Honorine (Yvelines). Ainsi, le club nordiste a contacté le joueur dès cet hiver, avant la fin de son contrat stagiaire professionnel, ce qui lui a valu l'ire du PSG et une amende infligée par la commission juridique de la LFP.

Propulsé titulaire par Marcelo Bielsa, le défenseur a rapidement fait parler de lui. Mais pas vraiment comme il l'aurait souhaité puisqu'en deux rencontres, il est resté moins de 90 minutes sur le terrain. Pour son premier match chez les pros, il est en effet remplacé dès la mi-temps face à Nantes. Puis, le week-end suivant à Strasbourg, le technicien argentin le renvoie au vestiaire dès la 37e minute alors qu'il a pourtant déjà effectué ses deux premiers changements après les blessures de Kevin Malcuit et Thiago Mendes.


"J'ai un peu douté"


"Si le coach m'a changé ce n'est pas pour rien", reconnaît Ballo-Touré humblement. Encore titulaire face à Caen lors de la troisième journée, il reste sur le banc le match suivant, et ne doit son entrée face à Bordeaux lors de la 5e journée qu'à l'exclusion de Thiago Maia, qui occupait son poste. "J'ai un peu douté, mais j'ai discuté avec le coach. On a beaucoup parlé et il m'a mis en confiance", souligne-t-il.

Le latéral, qui aurait pu sombrer après des débuts si difficiles, se replonge dans le travail et conserve la confiance de son entraîneur. "Fodé a progressé, monte en puissance", estime "El Loco". "Penser qu'un joueur qui n'a que cinq matches en L1 ne peut pas connaître des hauts et des bas, c'est ignorer le processus de construction d'un joueur." Samedi face à Troyes, le défenseur aura une nouvelle occasion d'afficher ses progrès lors d'une rencontre que le Losc, seulement 18e, doit absolument gagner.



Sur le même sujet

Google à Amiens

Près de chez vous

Les + Lus