LOSC : qu'est-ce qui coince avec la DNCG ?

Pour le moment, les contrats des nouveaux joueurs souhaités par Bielsa et Lopez ne peuvent pas être homologués / © MaxPPP
Pour le moment, les contrats des nouveaux joueurs souhaités par Bielsa et Lopez ne peuvent pas être homologués / © MaxPPP

Selon le journal L'Equipe, la Direction Nationale du Contrôle de Gestion (DNCG) attend de Gérard Lopez, le propriétaire du LOSC, davantage de garanties budgétaires pour la prochaine saison. En l'absence de départs actés, la masse salariale du club poserait souci.

Par YF

Mardi, la Direction Nationale du Contrôle de Gestion (DNCG) n'a pas validé le budget du LOSC pour la prochaine saison, s'accordant "un sursis à statuer dans l'attente d'éléments complémentaires demandés au club".  Le lendemain, les Dogues se voulaient rassurants dans un communiqué : "Le LOSC informe que cette audition s'est très normalement déroulée et qu'aucun cadre limitatif ne lui a été fixé. Le club est ainsi libre d’engager, avec autant de rigueur que d'ambitions, les investissements souhaités, sur le marché des transferts d'abord – où il va pouvoir finaliser les recrutements travaillés depuis plusieurs semaines –, comme sur ses projets à plus long terme." Le club nordiste officialisait même, dans la foulée, sa première recue estivale, le jeune et prometteur attaquant brésilien Luiz Araujo, transféré de Sao Paulo pour un peu plus de 10 millions d'euros.

Mais jeudi, lors d'une conférence de presse, le directeur général de la Ligue de Football Professionnel (LFP), Didier Quillot, rafraîchissait un peu l'ambiance. Selon lui, le "gendarme financier" "a demandé de fournir un certain nombre de garanties (...) qui ne sont pas des détails administratifs comme le club l'a dit (mercredi) soir". "Ce sont des engagements écrits qui permettent de garantir l'équilibre économique du club, et tant que ces documents ne seront pas fournis, les contrats du LOSC ne seront pas homologués à la Ligue", a-t-il ajouté, sans plus de détails.


Dégraisser avant de recruter ?

Alors quel est vraiment le souci ? Selon L'Equipe, Gérard Lopez et son équipe n'auraient pas fait l'unanimité parmi les experts-comptables de la DNCG, lors de leur audition de janvier, juste après le rachat officiel du club. Mais l'instance avait quand même donné son feu vert. Désormais, elle semble plus tatillonne. D'après le quotidien sportif, elle exigerait de Gérard Lopez des garanties, à la fois pour éponger le déficit du club cette saison mais aussi pour financer ses ambitions en matière de recrutement pour le prochain exercice.

La masse salariale du club semble poser question. Le LOSC possède à ce jour une trentaine de joueurs sous contrat professionnel (voir liste ci-dessous), dont beaucoup ont encore au moins deux années à honorer alors qu'ils ne semblent plus faire partie des plans du nouveau coach, l'Argentin Marcelo Bielsa. Or si on parle beaucoup des nouvelles recrues du LOSC (Luiz Araujo, mais aussi Xeka dont l'option d'achat a été levée, en attendant peut-être Nicolas Pépé), aucun départ ne semble être acté pour le moment, à l'exception du prêt de Lebo Mothiba pour un an à Valenciennes.


Joueurs du LOSC sous contrat professionnel
NomEchéance du contrat
Vincent EnyeamaJuin 2019
Mike MaignanJuin 2020
Jean ButezJuin 2018
Adama SoumaoroJuin 2021
Marko BasaJuin 2019
Junior AlonsoJuin 2021
GabrielJuin 2021
Julian PalmieriJuin 2018
Youssouf KonéJuin 2019
Sébastien CorchiaJuin 2019
Franck BériaJuin 2018
Ibrahim AmadouJuin 2020
Rio MavubaJuin 2019
Yves BissoumaJuin 2021
Farès BahlouliJuin 2020
Eric BauthéacJuin 2018
Naïm SlitiJuin 2020
Martin TerrierJuin 2019
Anwar El GhaziJuin 2021
Nicolas De Préville?
EderJuin 2020
Yassine Benzia Juin 2021
Stoppila SunzuJuin 2019
Alexis AraujoJuin 2019
Marvin MartinJuin 2019
Lenny NangisJuin 2019
Baptiste GuillaumeJuin 2020
Junior TalloJuin 2019
Agim ZekaJuin 2021
Lebo MothibaJuin 2019
Valentin VanbaleghemJuin 2019
Hamza MendylJuin 2021
Rominigue Kouamé?
Imad FarajJuin 2019
Ruben DroehnleJuin 2019
Sébastien PennachioJuin 2018


Julian Palmieri, dont le contrat à Lille expire l'an prochain, aurait des touches avec Caen. Mais le défenseur latéral corse souhaiterait que le LOSC le libère, moyennant versement de six mois de salaires (ce que l'intéressé conteste sur son compte Twitter), afin qu'il puisse s'engager librement, sans indemnité de transfert, avec le club normand. Un autre départ semble également en bonne voie : celui de Baptiste Guillaume, prêté à Strasbourg cette saison, qui pourrait rejoindre Angers, club avec lequel les dirigeants lillois négocient le transfert de Nicolas Pépé.  La vente du jeune attaquant belge, arrivé à Lille à l'été 2015, se ferait pour 2 millions d'euros selon France Football.


La reprise de l'entraînement approche

Mais il reste encore du monde à recaser pour réduire cet effectif pléthorique et laisser la place aux nouvelles recrues souhaitées par Marcelo Bielsa. Car en plus de Luiz Araujo et de Xeka, le LOSC a ou aurait déjà signé plusieurs jeunes joueurs comme le défenseur latéral Fodé Ballo-Touré, chipé au PSG (le LOSC a d'ailleurs été condamné à une amende pour l'avoir sollicité trop tôt), le gardien burkinabé Hervé Kouakou Koffi ou les jeunes espoirs monégasques Kouadio Yves Dabila et Chano Boukholda

En principe, le LOSC a jusqu'au 31 août - date de clôture du mercato - pour finaliser ses transferts, mais la DNCG, elle, doit disposer des garanties souhaitées avant la fin du mois du mois de juin pour statuer. Mercredi, les Dogues ont "pris acte de la requête de la DNCG de fournir quelques pièces administratives supplémentaires et c'est naturellement, et en toute sérénité, que le club transmettra dans les meilleurs délais les documents demandés." Si le "gendarme financier" n'est pas satisfait, les dirigeants lillois s'exposent à des mesures restrictives, comme l'encadrement de la masse salariale et du recrutement.

Sollicité, Marc Ingla, le directeur général du LOSC, n'a pas donné suite pour le moment à notre demande d'entretien. Les joueurs, eux, sont censés reprendre l'entraînement lundi prochain, sous la direction de Marcelo Bielsa.

A lire aussi

Sur le même sujet

Coût de la vie étudiante : des loyers abordables en Picardie

Près de chez vous

Les + Lus