Terrier, prêté par le LOSC à Strasbourg, auteur d'un triplé avec les Espoirs

Martin Terrier, ce mardi avec le maillot de l'équipe de France / © JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP
Martin Terrier, ce mardi avec le maillot de l'équipe de France / © JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP

L'équipe de France Espoirs a battu le Kazakhstan (4-1) pour son premier match du groupe 9 des qualifications pour l'Euro-2019, ce mardi au Mans. Martin terrier, 

Par EM

3 buts qui ne sont sans doute pas passés inaperçus au LOSC, chez les dirigeants comme chez les supporters. Martin Terrier, le milieu de terrain de 20 ans, originaire d'Armentières, et qui a été prêté cette saison à Strasbourg, a été l'auteur d'un triplé après son entrée en jeu avant l'heure de jeu avec l'équipe de France espoirs. 

Il a sauvé un match bien terne dans lequel les Bleuets ont longtemps peiné alors qu'ils jouaient à 11 contre 10 depuis la 3ème minute. En fin de match, ils ont sauvé l'essentiel. Lucas Hernandez servait d'abord Terrier en retrait, dont la frappe trouvait le poteau gauche rentrant des cages adverses (1-1, 74), puis il trouvait Bamba seul à six mètres d'un centre tendu (2-1, 74) pour renverser le score en trois minutes.

Terrier avec un triplé en fin de match, donnait une ampleur plus conforme à la physionomie du match au succès de Bleuets et d'autant plus appréciable que la différence de but peut jouer un rôle.
Trois buts en 37 minutes, Martin Terrier n'en revient pas lui-même. D'autant qu'il a été rappelé en dernière minute pour remplacer Jean-Kevin Augustin, renvoyé pour un problème disciplinaire : "Je suis un peu étonné, explique-t-il dans l'Equipe. (...) J'ai ouvert mon compteur de buts, et de trois, qui plus est. C'est quelque chose d'encore plus incroyable."
Martin Terrier / © JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP
Martin Terrier / © JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP

Le triplé du milieu de terrain du LOSC a été salué par de nombreux joueurs lillois (ou ex-Lillois) sur Twitter, comme Bauthéac ou Palmieri. Rien en revanche sur le compte Twitter officiel du club. Il est sous contrat avec le LOSC jusqu'en 2019.


Dans l'Equipe, Terrier a également indiqué qu'il ne regrettait pas son choix de faire la saison à Strasbourg : « J’ai été prêté dans le but d’enchaîner les matches en L 1. Avec Lille, l’avenir était assez flou. Ils ont effectué un recrutement assez élevé, ils ont recruté beaucoup de joueurs, je n’avais pas vraiment de vision sur mon avenir. Strasbourg s’est manifesté assez tôt et il y a eu un très bon feeling dès le début. »


Sur le même sujet

On a retrouvé un vitrail à l'effigie de Mamadou N'Diaye, guérisseur et figure historique de Roubaix

Près de chez vous

Les + Lus