Roubaix : une fillette de 9 ans meurt intoxiquée en Algérie, sa mère porte plainte contre l'hôtel

Sarah, 9 ans, est morte dans un hôtel de la ville d'Annaba, en Algérie. / © Schéhérazade Gueroui et capture d'écran Google Street View
Sarah, 9 ans, est morte dans un hôtel de la ville d'Annaba, en Algérie. / © Schéhérazade Gueroui et capture d'écran Google Street View

Une fillette de 9 ans originaire de Roubaix, qui passait des vacances en famille en Algérie, est morte suite à une intoxication au monoxyde de carbone dans l'hôtel où ils séjournaient. Dévastée, sa mère va porter plainte contre l'hôtel de luxe. 

Par Jeanne Blanquart

Le cadre était parfait : un hôtel de luxe dans la station balnéaire d'Annaba, en Algérie. De quoi passer de superbes vacances. Mais Schéhérazade Gueroui, originaire de Roubaix, y a connu l'enfer. "Ça s'est passé dans la nuit de jeudi à vendredi, le 1er septembre. Quand je suis rentrée, je suis tombée par terre et j'ai vomi. Mais je me suis relevée, j'ai branché mon appareil contre l'apnée du sommeil et je me suis endormie", entame la mère endeuillée. "Vers 11h le lendemain, mon voisin avait apporté des gâteaux pour l'Aïd. J'ai voulu réveiller Sarah, j'ai cru qu'elle faisait semblant de dormir. Mais en fait elle était déjà violette. Elle était morte."

La fillette de 9 ans, habituellement scolarisée à l'école Pasteur de Roubaix, est morte durant son sommeil. D'après l'avocat de la famille, Sarah a été intoxiquée au monoxyde de carbone. "Mais quand je suis allée au commissariat, on m'a juste demandé si je l'avais frappée. Comme si je pouvais frapper ma fille...", se demande, encore sous le choc, la mère de l'enfant. Lorsqu'elle retourne à l'hôtel récupérer ses affaires, une personne vient lui signaler qu'elle encore un crédit à régler. "Je venais de perdre ma fille..." Schéhérazade Gueroui est hospitalisée deux jours. Puis, elle a pu ramener le corps de sa fille en France. 


Responsabilité de l'hôtel ? 


"Il est possible qu'il y ait eu un dysfonctionnement dans l'hôtel, au niveau du système de ventilation par exemple", explique son avocat Me Damien Legrand. "C'est pour ça qu'on va porter plainte contre l'hôtel, en Algérie, mais aussi ici, en France."

Schéhérazade Gueroui doit retourner en Algérie récupérer les résultats de l'autopsie, afin de pouvoir porter plainte. Autour d'elle, son entourage est choqué. "C'était une petite fille adorable. Tout le monde la connaissait. Elle bougeait tout le temps", raconte sa mère. Son avocat indique qu'une enquête a été ouverte en Algérie pour déterminer les circonstances de ce drame. 


Sur le même sujet

Coye-la-Forêt solidaire avec les sinistrés d'Irma

Près de chez vous

Les + Lus