Tourcoing : Gérald Darmanin cède son fauteuil de maire à son premier adjoint Didier Droart

Gérald Darmanin cède son écharpe de maire tricolore à Didier Droart. / © France 3 Hauts-de-France
Gérald Darmanin cède son écharpe de maire tricolore à Didier Droart. / © France 3 Hauts-de-France

Le ministre des Actions et des comptes publics Gérald Darmanin a echangé son fauteuil de maire en faveur de son ex-premier adjoint Didier Drouart suite à un vote du conseiller municipal. Loin de se concentrer sur ses fonctions ministerielles, il est aussi candidat aux élections sénatoriales.

Par F.E

Gérlad Darmanin, ministre de l'Action et des comptes publics a échangé sa place de maire de Tourcoing avec son premier adjoint Didier Droart. 

A 69 ans, Didier Drouart a été élu lors d'une réunion du conseil municipal.  Né à Tourcoing et ancien pâtissier de profession, il a été entre 1995 et 2015 conseiller municipal d'opposition à la gauche qui détenait Tourcoing. Puis, depuis 2014, premier adjoint au maire, chargé du personnel municipal, des relations internationales et du tourisme

Depuis 2008, il est aussi conseiller communautaire au sein de la Métropole européenne de Lille (MEL).

Mandat local


La législation permet à un ministre d'exercer un mandat dans un exécutif, cumul interdit aux députés et aux sénateurs. "Ça montre que je reste très attaché à ma commune et que je reviendrai le jour où je ne serai plus ministre", a déclaré Gérald Darmanin..

Il a précisé qu'il ne percevrait pas d'indemnité et qu'il n'aurait pas de délégation. "Les Tourquennois n'auraient pas compris que je les abandonne et je n'avais pas envie de céder aux sirènes parisiennes", a ajouté le natif de Valenciennes.

Le Premier ministre Edouard Philippe avait cédé son mandat de maire du Havre le 28 mai, appliquant sans délai la consigne du président Emmanuel Macron.

Gérald Darmanin a justifié le délai de plus de trois mois pour se mettre en conformité avec la volonté présidentielle par l'absence de candidat naturel à sa succession. "J'avais une équipe avec qui j'ai dû beaucoup discuter et expliquer qui était le meilleur pour me remplacer", a-t-il dit.

Cumul


Gérald Darmanin est aussi candidat en position non éligible aux élections sénatoriales du 24 septembre sur la liste La République en marche menée par un proche de Martine Aubry, Frédéric Marchand. 



A la mairie de Tourcoing, l'opposition dénonce "une entourloupe" "En 2013-2014, Gérald Darmanin dénonçait le cumul des mandats des fonctions", a rappelé Frédéric Van Calster (conseiller municipal PS) avant le vote. "Et pourtant aujourd'hui, il est ministre, conseiller régional, futur premier adjoint, vice-président de la MEL, participant à de multiples conseils d'admnistration et maintenant candidat aux sénatoriales. Vivement les élections européennes !"

L'élu a également contesté l'efficacité du ministre face à ses nombreuses responsabilités : "Soit la fonction de ministre peut s'exercer à temps partiel pour pouvoir administrer la ville, soit le mandat de fonction locale sera mené sans efficacité. Comme il le dit lui-même, ce mandat ne sert qu'à attendre la fin de son aventure parisienne."


A lire aussi

Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS SENATORIALES 2017 SUR FRANCE INFO

Lille : les riverains toujours inquiets malgré le démantèlement d'un important trafic de drogue

Près de chez vous

Les + Lus