4 personnes mises en examen pour trafic d'au moins 550 migrants via Calais, Dunkerque, l'Orne et la Sarthe

Image d'illustration. / © MaxPPP
Image d'illustration. / © MaxPPP

Quatre personnes ont été mises en examen pour l'aide à l'entrée et au séjour irréguliers d'au moins 550 migrants originaires de Syrie, d'Iran et d'Irak, a indiqué vendredi le parquet de Rennes, en Bretagne.

Par avec AFP


Des familles entières, ayant précédemment transité par le nord de la France, étaient embarquées dans des camions frigorifiques, à l'insu des chauffeurs, à destination du Royaume-Uni, précise Emmanuel Razous, procureur-adjoint du tribunal de grande instance de Rennes. Arrivés de Calais et Dunkerque, les migrants étaient logés dans la région du Mans. Ils étaient ensuite pris en charge de nuit par camion, précédé d'un véhicule appartenant à l'un des passeurs. 

Les trafiquants les dirigeaient vers des aires d'autoroute entre Dissay-sur-Courcillon (Sarthe) et Haras (Orne), selon les éléments de l'enquête. L'un des passeurs sélectionnait un camion frigorifique stationné pour la nuit et faisait embarquer les migrants par le biais d'une échelle télescopique. L'un des chefs du réseau utilisait les fonds de son entreprise de BTP pour financer les frais liés au trafic avec notamment la location de véhicules, précise M. Razous dans un communiqué. L'un des passeurs a été interpellé mardi lors d'une opération menée conjointement par la gendarmerie de la Sarthe, les antennes du GIGN de Tours et de Nantes ainsi que les antennes du Raid de Lille et de Rennes. Huit autres individus ont été arrêtés dans l'agglomération du Mans. Lors des perquisitions, ont été découverts 47 000 euros en liquide, une réplique d'arme de poing et des documents financiers en lien avec le trafic.

Sur le même sujet

Un nouveau concept à Péronne le " prêt à camper "

Près de chez vous

Les + Lus