Depuis 20 ans, les habitudes des habitants des Hauts-de-France ont évolué. L'Insee publie aujourd'hui une grande enquête pour déterminer quelles sont les particularités, en terme de logement, du Nord et du Pas-de-Calais. 

Par rapport au reste de la France, on constate ainsi une préférence pour la maison, plutôt que l'appartement. 73% des logements sont des maisons individuelles, contre 63% au niveau national. L'explication ? L'héritage architectural des mines et des zones ouvrières, où les maisons de briques étaient construites en enfilade. Leur surface moyenne est similaire à la moyenne nationale : 94,5m² environ. La plupart d'entre elles ont été construites avant 1967, même si 270 000 logements supplémentaires ont été construits en 20 ans. 

Plus de locataires

La région se distingue par une augmentation forte du nombre de locataires. Cette hausse se retrouve dans les deux secteurs : + 81 000 pour le parc social et + 72 000 dans le parc privé. En cause : la hausse des prix de l'immobilier et l'augmentation des loyers. L'augmentation est plus forte encore pour les tranches d'âge 30-39 ans et 40-49 ans. 

De fait, de plus en plus de ménages se tournent vers le secteur social et y restent. En 2013, plus de la moitié des ménages ayant fait une demande de logement social n'y accède pas dans l'année.