Élections 2017
avec

M'alerter dès que les résultats seront publiés

Braderie de Lille : toutes les infos pour les plus pressés

Un bradeux bien en avance pour l'édition 2017  / © France 3 Nord Pas-de-Calais
Un bradeux bien en avance pour l'édition 2017 / © France 3 Nord Pas-de-Calais

La Braderie de Lille fait son grand retour en septembre et certains trépignent déjà d'impatience. 

Par Iris Ouedraogo

Après un an sans braderie, certains prennent déjà de l'avance pour être surs de profiter de l'édition 2017 qui se déroulera les 2 et 3 septembre prochain. Dans le quartier de l'ancien stade Grimonprez-Jooris, un curieux tag a été découvert cette semaine, façade de l'Esplanade. L'auteur de l'inscription a écrit "Braderie 2017" sur la voie publique. 

Un "bradeux" visiblement très en avance puisque les inscriptions n'ont pas encore été ouvertes. En effet, c'est une des nouveautés de cette année : les réservations de stand deviennent obligatoires. 


Comment réserver un emplacement ? 

Pour les particuliers, le justificatif "emplacement autorisé" est à demander auprès du Département Événementiel de la mairie au 2 bis rue Frédéric Mottez à Lille, du lundi 03 juillet au mercredi 23 août 2017 de 8h à 17h.

Si l'on est propriétaire, il faut fournir une pièce d’identité et un avis de taxe foncière 2016. Les locataires doivent eux apporter une pièce d’identité, une copie de leur taxe d’habitation 2016 ainsi qu'une quittance de loyer de moins de 3 mois. Les emplacements restent gratuits pour les habitants et commerçants lillois. 

Où peut-on s'installer ?

La zone de la braderie a été réduite afin de mieux sécuriser l'évenement mais selon la mairie, "90% de l’ancien périmètre ont été préservés". La braderie sera concentrée dans le centre et le Vieux-Lille.

Les habitants de plusieurs secteurs ne pourront plus brader devant chez eux : rues Colbert, Gambetta, Saint-Pierre-Saint-Paul, des Sarrazins, d’Esquermes, Jules Guesde, d’Arras, de Douai, de Cambrai et de Maubeuge (de la rue de Cambrai à la rue de Douai), places Vanhoenacker, Casquette ou de la Nouvelle Aventure, boulevards de la Liberté, Louis XIV ou Victor Hugo. 

Pour qu'ils ne soient pas désavantagés, ils seront prioritaires pour obtenir un emplacement autour du parc JB Lebas. Des changements qui ne plaisent pas à tout le monde. 


Quelles mesures de sécurité ?

La Braderie 2016 avait été annulée par la mairie suite à l'attentat de Nice ayant fait 86 victimes en juillet dernier. Cette année, la sécurité sera donc renforcée avec 22 points de contrôle d'accès sous surveillance policière. 160 agents municipaux y seront présents.

Pour entrer dans le périmètre de la Braderie, les véhicules devront obtenir un laissez-passer au préalable. Un seul véhicule sera autorisé par exposant. Pensez donc à bien garder vos justificatifs sur vous jusqu'à la fin de la braderie. 

Quelles nouveautés sont au programme ?

C'était une des revendications des Lillois, une Braderie moins commerciale. Les stands de revendeurs de vêtements ou bibelots ne devraient donc pas être de la fête. 

Dans un communiqué, la mairie indique avoir voulu "retrouver l’esprit originel de la Braderie, celui qui mêle vide-greniers des habitants, braderie des commerçants lillois et fête populaire, alors que, tout le monde en convient, la braderie était devenue trop commerciale ces dernières années."

De nouveaux projets ont été mis en place sur l'exemple de "Lille reste en fête" qui avait remplacé la braderie en 2016. La braderie de la BD au Palais des Beaux-Arts sera de nouveau organisée. Une Braderie des enfants aura lieu à la Gare Saint-Sauveur. Plusieurs villages thématiques seront installés dans la ville. Un "axe de la chine" sera mis en place pour les brocanteurs et antiquaires professionnels dans les boulevards Louis XIV et de la Liberté. 


Sur le même sujet

Thérèse Papillon, fondatrice de l’association de Valloires, décorée à titre posthume

Près de chez vous

Les + Lus