Coupe du Monde de Rugby 2023 : Lille et Lens retenues comme villes hôtes de la candidature française

Le village rugby sur la Grand'Place de Lille en 2014 lors des demi-finales du Top 14 au Stade Pierre-Mauroy. / © MaxPPP
Le village rugby sur la Grand'Place de Lille en 2014 lors des demi-finales du Top 14 au Stade Pierre-Mauroy. / © MaxPPP

Lille (Villeneuve d'Ascq) et Lens font partie des douze villes hôtes retenues ce vendredi par la Fédération Française de Rugby (FFR) pour la candidature de la France à l'organisation de la Coupe du Monde 2023.

Par YF

Si la France obtient l'organisation de la Coupe du Monde du Rugby 2023, il y aura des matches au Stade Pierre-Mauroy de Lille Métropole (Villeneuve-d'Ascq) et au Stade Bollaert-Delelis de Lens. Les deux enceintes ont été choisies ce vendredi par la FFR avec dix autres sites : Bordeaux (Matmut Arena), Lyon (Parc OL), Marseille (Orange Vélodrome), Montpellier (Stade de la Mosson), Nantes (Stade de la Beaujoire), Nice (Allianz Riviera), Paris (Parc des Princes ou Stade Jean Bouin), Saint-Denis (Stade de France), Sainte-Etienne (Stade Geoffroy-Guichard) et Toulouse (Stadium).


"Avec cette sélection, la FFR ambitionne de déposer le meilleur dossier pour la Coupe du Monde 2023, avec notamment : la plus grande capacité de spectateurs potentiels (grand public et hospitalités), la plus grande capacité hôtelière, des stades de très haut niveau répondant aux standards des plus grands événements internationaux, ses villes hôtes mobilisées et expertes dans l’accueil des événements internationaux", a déclaré la Fédération dans un communiqué. Le dossier de candidature de la France doit être remis à World Rugby avant le 1er juin.

Valenciennes pas retenue

Déjà retenus pour l'Euro-2016 de football, les stades Pierre-Mauroy et Bollaert-Delelis sont davantage habitués au ballon rond avec le LOSC et le RC Lens, leurs clubs résidents, qu'au ballon ovale. Mais ils ont déjà accueilli ou accueillent encore des matches de rugby. Plusieurs rencontres du Top 14 - notamment du Racing 92 - ont eu lieu dans l'enceinte villeneuvoise, tandis que Lens a déjà été ville hôte des Coupes du Monde de Rugby 1999 et 2007.

Une troisième ville de la région, Valenciennes, avait déposé aussi sa candidature avec le Stade du Hainaut, mais elle n'a pas été retenue. 

Sur le même sujet

Un nouveau concept à Péronne le " prêt à camper "

Près de chez vous

Les + Lus