Game Camp : Lille reçoit le premier grand rassemblement des professionnels du jeu vidéo

Anthony "Tot" Roux avant sa conférence au Game Camp / © SNJV
Anthony "Tot" Roux avant sa conférence au Game Camp / © SNJV

Le Syndicat National du Jeu Vidéo et la fédération d'entreprises régionale Game IN organisent ces 6 et 7 juillet "Game Camp", le premier grand rassemblement français des professionnels du secteur, sur le modèle des grands événements européens. 

Par Yacha Hajzler

Cette semaine, le Nouveau Siècle de Lille accueille les gamers. 450 professionnels et futurs professionnels du jeu video se sont rendu au Game Camp, premier grand rassemblement français pour leur secteur d'activité, qui a vocation à devenir un événement annuel.

Le Syndicat National du Jeu Vidéo (SNJV), organisateur de l'événement, a reçu le concours plus qu'actif de Game IN, une fédération régionale d'entreprises du jeu vidéo. 

"On a émis l’idée d’organiser cette grande conférence, en région, et Game IN s’est tout de suite mobilisé. Ils ont immédiatement mis à disposition des lieux, trouvé des financeurs publics… Comme on travaillait déjà très bien avec eux, c’était logique d’implanter l’événement à Lille." explique Julien Viledieu, délégué général du SNJV. 


Un terreau fertile

Mais d'autres arguments ont pesé dans la balance : d'abord, la volonté de sortir de Paris, car 60% des professionnels du jeu vidéo exercent en dehors de la capitale. Mais surtout parce que la région est connue pour être un intéressant vivier dans le milieu.

"C’est un bassin d’emploi, un écosystème qui réunit des entreprises emblématiques, dont la plus connue est Ankama, qui est un éditeur de niveau européen et le premier distributeur mondial en ce qui concerne les accessoires, développe Julien Villedieu. Les Hauts-de-France comptent aussi pas mal de studios indépendants, notamment Plaine Image. En tout cas c’est un territoire extrêmement dynamique, ça a motivé notre choix." 

Les studios d'Ankama, à Roubaix, en 2016 / © DENIS CHARLET / AFP
Les studios d'Ankama, à Roubaix, en 2016 / © DENIS CHARLET / AFP


Les défis de la profession


Pendant deux jours, à la salle de spectacle du Nouveau Siècle, les conférences vont s'enchaîner, portées par une cinquantaine d'intervenants, triés sur le volet. Parmi eux, peu de femmes, une problématique bien connue du secteur.

"On est attentifs à la question, ça ne va pas du tout de soi, reconnaît l'organisateur. On est partenaires du collectif Woman in Games, qui encourage la mixité dans notre secteur professionnel. On doit avoir sur cet événement 10% de speakers femmes. C’est peu, mais on essaie de créer un vivier d’intervenantes qui acceptent d’être contactées à l’avenir." 

L'objectif de cet événement aux allures d'université d'été est de permettre aux professionnels du jeu vidéo d'échanger sur les problématiques qui traversent leur secteur d'activité, que soit des questions artistiques, techniques, manageuriales... "On essaie d'amener le milieu professionnel français vers l'excellence, pour que l'on puisse venir se mesurer à armes égales avec les concurrents internationaux" ambitionner Julien Villedieu. 



Une ambition régionale


Une ambition que la région, la ville et la métropole ont voulu accompagner étroitement. Sur plus de 100 000 euros de budget pour l'organisation de ce rassemblement, près d'un tiers a été assuré par les pouvoirs publics.

Début avril, la région s'est d'ailleurs associée avec l'agence Pictanovo, spécialiste du domaine de l'image dans les Hauts-de-France, pour la création du premier fonds d'investissement régional dédié au jeu vidéo. 

"L’objectif de ce fonds dédié est avant tout d’accompagner la montée en puissance des entreprises du jeu vidéo dans la région Hauts‐de‐France" expliquent les partenaires dans un communiqué. Budget de départ : 600 000 euros.

Pour Julien Villedieu, c'est non seulement une très bonne nouvelle sur le secteur, mais aussi une stratégie très pertinente. "Les Hauts-de-France peuvent être un territoire attractif dans le contexte européen actuel… Les entreprises du secteur qui ont leurs centres de décision en Angleterre auraient plutôt tendance à revenir s’installer en France. C’est un beau challenge à relever !"

Infos pratiques

Suivez ici en live les conférences du Game Camp : https://www.ngtlive.net/
Pour le programme des conférences : http://gamecamp.fr/ rubrique "Programme"

Le Nouveau Siècle
17 Place Pierre Mendès France
59800 Lille

Sur le même sujet

Du rafting à Picquigny sur la vieille Somme

Près de chez vous

Les + Lus