Élections 2017
avec

Rechercher un résultat

Villeneuve d'Ascq : 9 mois de restauration pour une statue du XVIIe siècle

Restauration de statues d'églises à Villeneuve-d'Ascq

A Villeneuve-d'Ascq, un programme de restauration des statues d'églises a été lancé en 2013. Aujourd'hui, c'est une statue de Saint-Roch qui passe entre les mains de Pauline Coquetel, restauratrice. Une opération précise et délicate qui va demander au moins 9 mois. 

Par Jeanne Blanquart

Dans le silence de son atelier, Pauline Coquetel restaure, millimètre par millimètre. Elle sait que la statue en bois a été plusieurs fois peinte, transformée. En tant que restauratrice, elle veut revenir à l'origine de sa création, au 17ème siècle

"Chaque milimètre carré est sous contrôle", explique Pauline Coquetel, conservateur-restaurateur. "La les couleurs que vous voyez, ce n'est que la première étape. A la fin, la sculpture sera entièrement dégagée de cette couche marron."

Un témoin de l'histoire

Saint Roch était invoqué lors des épidémies de peste au 14 ème siècle. Plusieurs sculpteurs et peintres l'ont reproduit à travers le monde entier. Ces objets sont devenus  sacrés mais sont souvent abandonnés dans les églises. A Villeneuve d'Ascq, on a décidé de leur redonner une autre vie. 

"Ces témoins là sont très importants", précise Julie Chantal, conservateur des Antiquités et objets d'art du Nord. "Ils nous permettent de comprendre, et particulièrement celui-là, ce que c'est que la qualité d'une sculpture sur bois, comment un artiste pouvait sculpter un bois de façon aussi fine et ensuite la peindre avec toute l'histoire que la sculpture porte aujourd'hui."

Ce programme a été lancé en 2013. 15 pièces ont d'ores-et-déjà retrouvé leur visage. Ce Saint Roch là aura besoin d'au moins 9 mois de restauration quasi-chirurgicale.

Sur le même sujet

Cyberattaque mondiale : l'usine Renault de Douai à l'arrêt

Près de chez vous

Les + Lus