Élections 2017
avec

M'alerter dès que les résultats seront publiés

Le téléfilm du Nordiste Bruno Dumont, “Jeannette”, sélectionné à la Quinzaine des réalisateurs

Premier extrait du film, sur la côte d'Opale.  / © Bruno Dumont
Premier extrait du film, sur la côte d'Opale. / © Bruno Dumont

La Quinzaine des Réalisateurs, qui se déroule en parallèle du Festival de Cannes, vient d'annoncer sa sélection officielle. Y figure "Jeannette", le nouveau téléfilm du réalisateur nordiste Bruno Dumont. 

Par Jeanne Blanquart

Nous vous avions annoncé que plusieurs films en partie tournés dans la région figurait dans la sélection officielle du 70e festival de Cannes. Il faudra également compter sur le nouveau téléfilm du Nordiste Bruno Dumont, qui présente "Jeannette" dans le cadre de la Quinzaine des réalisateurs, davantage tournée vers la création et l'expérimentation.



Le synopsis du film laisse rêveur : on annonce un focus sur la jeunesse de Jeanne d'Arc, tourné dans le Nord, sous la forme... d'une comédie musicale. "Il y a dans cette histoire ce que le spectateur sait déjà sur la fin tragique de cette jeune fille, et puis il y a la quête de mystique et le mythe. On retrouve dans ce texte une résonnance très actuelle sur la foi, la certitude de l’existence de Dieu, la peur de l’envahisseur, l’engagement", précise Bruno Dumont dans un communiqué de Pictanovo. 



"Jeannette est interprété principalement par deux jeunes filles et une jeune femme, toutes trois originaires de la région, actrices, chanteuses et danseuses non professionnelles", précise Pictanovo. Un recours aux non-professionnels auquel le réalisateur nous avait déjà habitués dans le cadre de la série "P'tit Quinquin". 


La région inspire


Comme à son habitude, le réalisateur a tourné les scènes de ce nouveau téléfilm dans la région. "Bruno Dumont a choisi la Côte d’Opale pour "planter" sa comédie musicale : paysages de landes, dunes et forêts. Il n’est pas question de véracité géographique, mais de l’imprégnation des personnages par le lieu", précise Pictanovo.  



Il ne sera pas le seul à présenter des paysages de la région au public de Cannes : "Les Fantômes d'Ismaël", réalisé par le roubaisien Arnaud Desplechin et dont France Inter diffuse aujourd'hui la bande-annonce, sera également présent à Cannes, pour ouvrir le Festival. "Happy End", de Michael Haneke, en partie tourné dans le Nord, figure lui dans la sélection officielle. 

Les fantômes d'Ismaël



 

Sur le même sujet

toute l'actu cinéma

Le point sur les travaux au Mémorial australien de Villers-Bretonneux

Près de chez vous

Les + Lus