Élections 2017
avec

Rechercher un résultat

Arras : une agression violente et raciste commise par des néo-nazis

© Philippe Rouzet
© Philippe Rouzet

Dans la nuit de samedi à dimanche à Arras, trois hommes de 24 ans "néo-nazis" s'en sont pris à de jeunes gens qu'ils soupçonnaient d'être d'origine maghrébine. Ils ont blessé deux personnes à coups de couteaux et de chaîne, avant de leur foncer dessus en voiture.

Par Jeanne Blanquart

La scène se produit samedi soir, vers 1h du matin. Au niveau de la place des Héros, à Arras, 3 jeunes hommes de 24 ans sortent d'un café. A ce moment là, ils aperçoivent un homme en voiture qui se gare pour déposer un téléphone portable à son ami, présent dans le bar. L'un des trois se jette sur lui, lui assène un coup de couteau tout en le traitant de "sale bougnoule". 

Au même moment, les deux autres s'en prennent à ceux qui veulent défendre l'homme blessé. Un attroupement se forme autour des 3 hommes, qui finissent par s'éloigner, avant de faire volte-face et d'attaquer le groupe avec leurs couteaux et une chaîne. Un premier homme prend un coup de couteau - 14 points de suture -, un autre est blessé par un coup de chaîne. "A ce moment là ils rejoignent leur voiture et foncent sur les policier de la BAC", précise le Parquet d'Arras, confirmant une information de la Voix du Nord

Néo-nazis

Ce soir là, les hommes parviennent à prendre la fuite. Mais leur cavale sera de courte durée. Rapidement identifiés, les trois hommes sont interpellés lundi et mardi. "Il s'agit de néo-nazis", confirme le Parquet. Un drapeau du IIIe Reich a même été trouvé durant la perquisition du domicile de l'un d'entre eux. 

Les hommes ont été placés en garde à vue en attendant d'être déféré devant le Parquet. Ils doivent passer en comparution immédiate vendredi matin à 9h.

Les faits ont été condamnés par le maire d'Arras Frédéric Leturque, qui s'est exprimé sur Twitter. 

 

Sur le même sujet

Histoires 14-18 : Alfred Dreyfus au chemin des dames

Près de chez vous

Les + Lus