Malaise au SAMU d'Arras

Un rapport d'experts décrit une situation explosive au SAMU d'Arras. / © MaxPPP
Un rapport d'experts décrit une situation explosive au SAMU d'Arras. / © MaxPPP

Un audit alarmant vient d'être réalisé par un cabinet indépendant au service des régulations du SAMU d'Arras. Il pointe du doigt le manque d’effectifs, des nombreux arrêts de travail et des méthodes d’encadrement qui s'apparentent à du harcèlement moral.

Par Claire Chevalier

Mauvaise ambiance, propos injurieux, burn out, sous-effectif... la tableau dressé du SAMU d'Arras par un cabinet d'experts a de quoi faire peur. "On gère un appel toutes les deux ou trois minutes", "Les médecins ne sont pas assez, ça bouchonne", "C'est de l'abattage", peut-on lire dans les doléances du personnel retranscrites dans son rapport. Le comportement de certains médecins du service - décrits comme "caractériels", "piquant des crises" ou "tenant des propos humiliants"- est aussi dénoncé. 

Malaise au SAMU d'Arras
Reportage de Claire Chevalier et Benoît Bugnicourt.

"On avait eu déjà des retours d'agents qui nous disaient que c'était en effet compliqué de travailler dans ce service en termes de conditions de travail, de surcharge de travail, d'effectifs qui n'étaient pas suffisants", explique Denis Gaillet, syndicaliste SUD santé au Centre hospitalier d’Arras.

Les salles de régulation sous tension

Les tensions se concentrent dans les salles de régulation du SAMU qui reçoivent les appels du 15. C'est là que sont décidés dans l'urgence les moyens pour prendre en charge des blessés, des malades ou des victimes d'accident. A Arras, les agents régulateurs sont actuellement une quarantaine. Selon les syndicats, ils devraient être 20 de plus pour gérer les 600 000 appels reçus par an. "Il faut mettre en place un véritable plan pour la prise en charge des risques pyscho-sociaux, là tout de suite", alerte Michael Suligere, le secrétaire (FO) du CHSCT

Sollicitée au sujet de ce rapport, la direction du Centre hospitalier d'Arras n'a pas souhaité s'exprimer.

Sur le même sujet

Malaise au SAMU d'Arras

Près de chez vous

Les + Lus