Migrants à Calais : l'éclairage de retour sur l'autoroute A16

Des travaux sont actuellement en cours le long de l'autoroute A16, près du Tunnel sur la Manche, pour rétablir l'éclairage et permettre d'éviter des accidents. Dans la nuit de dimanche à lundi, un migrant a encore été tué après avoir été percuté par une voiture. 

Travaux d'éclairage en cours sur l'A16.
Travaux d'éclairage en cours sur l'A16. © France 3 Nord Pas-de-Calais
Depuis le 3 octobre, les lampadaires près du Tunnel sous la Manche font peau neuve. Il y a 10 ans pourtant, l'éclairage avait été coupé sur l'A16 pour des raisons budgétaires mais aussi sécuritaires. Aujourd'hui, marche arrière, sauf qu'il ne suffit pas d'appuyer sur un interrupteur... "Les éléments depuis 2006 n'étaient plus utilisables", explique Bruno Boillon, chef de secteur Littoral de la Direction Interdépermentale des Routes (DIR) du Nord. "Donc, il fallait envisager de remplacer tout le matériel, les têtes de candélabres et le câblage. Au niveau des têtes de candélabres, c'est des éclairages à LED qu'on peut trouver maintenant. C'est un éclairage beaucoup plus blanc, qui va être meilleur pour l'usager, il va éclairer mieux avec surtout une basse consommation".

durée de la vidéo: 01 min 31
Travaux d'éclairage sur l'A16

L'objectif est clairement affiché : sauver des vies, alors qu'avec la pression migratoire, les accidents se multiplient sur les axes calaisiens. Depuis le début de l'année, une dizaine de migrants ont été mortellement percutés. Dimanche, un Erythréen a encore été tué après avoir été percuté par un automobiliste britannique sur l'A16. Une autre victime d'une trentaine d'années qui l'accompagnait, légèrement blessée, a été prise en charge au centre hospitalier de Calais, mais ses jours ne sont pas en danger.


Dans la  Les agents de la DIR, eux, sont sur le pont presque toutes les nuits pour déblayer les barrages dressés par les clandestins pour stopper les poids lourds en partance pour l'Angleterre. "Pour nous, c'est un bien", reconnaît Bruno Boillon. "Ça va permettre d'avoir un éclairage supplémentaire pour les patrouilles et les interventions de nuit. C'est un plus pour les interventions de nos agents". Un plus qui ne concerne pour le moment que le secteur d'accès au Tunnel sous la Manche, entre les échangeurs 42 et 43. Pour les usagers, la gêne est aussi limitée : ni basculement de chaussée, ni fermeture totale de sortie, seulement des neutralisations de files. La mise en service de ce nouvel éclairage est espérée pour la mi-novembre.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
migrants à calais société immigration migrants
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter