La députée LREM du Pas-de-Calais Brigitte Bourguignon a reçu des menaces de mort “par guillotine”

Brigitte Bourguignon, fin juin. / © MAXPPP
Brigitte Bourguignon, fin juin. / © MAXPPP

La députée LREM du Pas-de-Calais Brigitte Bourguignon, également présidente de la Commission des Affaires sociales à l'Assemblée, a déclaré avoir reçu des menaces de mort "par guillotine", alors que les débats sur la réforme du code du travail se poursuivent. 

Par Jeanne Blanquart

"Je ne cesse de recevoir, via réseaux sociaux, des insultes un tantinet sexistes parfois, et même des menaces de mort par guillotine, instrument barbare que je croyais banni pourtant", a expliqué lundi la députée face à l'Assemblée. "Ce n'est pas ma conception du débat démocratique."



Réforme du code du travail


"Je n'accepterai jamais d'exercer mon mandat sous la pression et les menaces, de qui que ce soit", a poursuivi Brigitte Bourguignon, ce qui lui a valu une salve d'applaudissements, y compris de ses adversaires politiques comme Jean-Luc Mélenchon ou le député lillois Adrien Quatennens. "Pour ma part je continuerai à travailler et à présider cette commission."



Les députés travaillent actuellement sur un projet de loi visant à réformer le code du travail par ordonnances. Brigitte Bourguignon est présidente de la commission des Affaires Sociales, en charge des débats relatifs à ce projet. 


Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS SENATORIALES 2017 SUR FRANCE INFO

Le site de Nexans de Chauny déclassé

Près de chez vous

Les + Lus