Givenchy-en-Gohelle : une fresque pour célébrer le centenaire de la bataille de Vimy

La fresque est un hommage aux soldats canadiens. / © @F3Nord
La fresque est un hommage aux soldats canadiens. / © @F3Nord

A l'initiative d'un habitant de la commune, une fresque a été peinte sur un mur de Givenchy-en-Gohelle, pour rendre hommage aux soldats Canadiens morts pendant la bataille de Vimy, il y a cent ans. Réalisée par un artiste locale, la fresque attire déjà de nombreux curieux. 

Par Jeanne Blanquart

La fresque, majestueuse, s'étend sur 14 mètres de long. Un hommage mintutieux, esthétique, aux soldats tombés pendant la guerre, lors de la bataille de Vimy. Inaugurée dimanche dernier à Givenchy-en-Gohelle, l'oeuvre est avant tout le résultat d'une envie commune à plusieurs habitants de la commune. A commencer par Daniel Offe, le propriétaire de la palissade. "Ici on avait des sapins, un jour la municipalité les a fait enlever, donc j'avais les palissades en face. Je me suis dit que pour le centenaire ce serait peut-être l'occasion de faire quelquechose", raconte Daniel Offe.

© @f3Nord
© @f3Nord


Il n'a pas fallu beaucoup de temps pour concrétiser le projet. Car tout de suite germe dans son esprit l'idée de faire appel à un vieux camarade. "Comme je connais Pascal Barbier depuis des années j'ai pensé à lui tout de suite", sourit-il. Après quelques réunions pour définir le projet, notamment avec le maire de la commune qui souhaitait "marquer le coup" pour le centenaire de la bataille. Des premières esquisses sont réalisées. "Pascal nous a amené un échantillon de la fresque et le premier coup était bon."

Devoir de mémoire

Dans l'esprit du peintre jaillit alors la fresque, monumentale. "L'idée première était le centième anniversaire de la bataille d'Arras. Il va sans dire que comme Vimy dépend de Givenchy, la ville avait à coeur d'organiser quelquechose d'assez important", précise Pascal Barbier, artiste-peintre du village. Après des recherches historiques pour se documenter au mieux sur la réalité de la bataille, il décide de mettre en valeur les soldats canadiens. Un drapeau du Canada orne d'ailleurs la fresque. 

Fresque de Givenchy-en-Gohelle : la volonté de l'artiste


"Lorsque nous avons eu l'idée de faire un décor, sur l'idée du propriétaire de la maison, comme il disposait d'une palissade d'un bon 14 mètres, nous avons décidé de travailler ça sur panneaux", explique l'artiste, qui a réalisé la fresque, "à la bombe, plus rapide qu'à la brosse". "Comme cette année est consacrée au Canada, ils ont une place assez importante en tant que soldats. Le reste représente le désastre de la guerre 14 avec des terrains qui sont complètement calcinés, pour montrer l'enfer qu'ont pu vivre ces soldats", explique Pascal Barbier devant sa peinture.

En réalisant le décor, il n'est pas resté insensible au sort des Canadiens, venus en nombre défendre notre pays. "Ce que je retiens de cette guerre c'est l'atrocité et les conditions dans lesquelles se trouvaient ces soldats qui ont été envoyés comme de la chair à canon, car c'en était, par des gradés qui eux étaient relativement tranquille." S'il se dit complètement "amateur", l'artiste n'en est pourtant pas à sa première oeuvre. Auparavant, il a déjà réalisé deux autres fresques de taille importante, notamment une de 25 mètres de long sur le thème de la mine. 

Des curieux venus photographier la fresque de Givenchy-en-Gohelle


Ce lundi, plusieurs curieux venaient déjà admirer tous les détails de la scène. Quelques photos admiratives mais surtout le sentiment d'un devoir de mémoire, comme ce monsieur dont l'épouse a des ancêtres ayant participé à la guerre 14-18 dans la région



A lire aussi

Sur le même sujet

Le Salon du chocolat, sous toutes ses formes

Près de chez vous

Les + Lus