Histoires 14-18 : les premiers américains débarquent

© Pathé Gaumont/Gallica BNF /BDIC Fonds Valois
© Pathé Gaumont/Gallica BNF /BDIC Fonds Valois

Par France 3

Boulogne sur Mer, le 13 juin 1917, l’Invicta, un navire arrivant de l’Angleterre toute proche fait son entrée dans le port.
A son bord, le général Pershing, commandant en chef du Corps Expéditionnaire Américain, 53 officiers dont le futur général Patton et 146 soldats.
Un débarquement modeste mais porteur d’un immense espoir.


Ce sont les tout premiers Américains à fouler le sol français depuis l’entrée en guerre des Etats-Unis, le 6 avril 1917. Les plus hautes autorités militaires françaises sont là pour les accueillir. Dans cette délégation, un colonel, descendant direct de La Fayette, héros outre-Atlantique de la guerre d’indépendance américaine.
Deux mois auparavant, devant le Congrès, le président Wilson avait déclaré : « L’Amérique doit donner son sang pour les principes qui l’ont fait naître. »


Histoires 14-18 : les premiers américains débarquent
Source archives : - Pathé Gaumont - Gallica BNF - BDIC Fonds Valois  - France 3 - F. Mabille


Sur le quai, la population accueille dans la liesse ceux qu’on baptisera les « Sammies », en référence à l’oncle Sam. Lee journal « l’illustration" écrit : « avec leurs uniformes de drap olive, leurs feutres à larges bords, leur allure de jeunes cow-boys de l’Ouest américain, ils apportent une note de pittoresque, inédit dans ce décor de guerre. »
Mais ce débarquement n’est que la tête de pont de l’intervention américaine en Europe aux côtés des Américains.


Le rôle de Boulogne s’arrêtera là : 15 jours plus tard, la 1ère division d’infanterie américaine arrive à Saint-Nazaire, c’est la seule unité d’active mobilisable. Car les Etats-Unis n’ont pas encore de véritable armée.
Il faudra attendre mars 1918 pour voir débarquer une vague de 300 000 Américains sur le sol français.






 

Sur le même sujet

Tugny-et-Pont (02) : refuge pour les pèlerins

Près de chez vous

Les + Lus