Élections 2017
avec

Rechercher un résultat

Le RC Lens, leader de Ligue 2, va jouer gros lors des deux prochaines journées

Habib Habibou et ses équipiers affrontent deux rivaux directs pour la montée coup sur coup. / © MaxPPP
Habib Habibou et ses équipiers affrontent deux rivaux directs pour la montée coup sur coup. / © MaxPPP

En tête du championnat de Ligue 2 grâce à une meilleure différence de buts, le RC Lens va affronter coup sur coup deux de ses rivaux dans la course à la montée, qui comptent le même nombre de points au classement : Reims et Brest. Deux matches à ne pas perdre.

Par YF avec Sergio Rosenstrauch

En battant Sochaux lundi, le Racing Club de Lens s'est hissé pour la première fois de la saison en tête de la Ligue 2, devant Reims et Brest, ses deux prochains adversaires. Les Champenois et les Bretons comptent le même nombre de points (49) que les Sang et Or qui disposent d'une meilleure différence de but. Les deux journées à venir pourraient donc s'avérer décisives, d'autant que derrière, d'autres équipes comme Strasbourg, Nîmes et Amiens restent à l'affût à seulement 3 et 4 points du trio de tête. Le moindre faux se paiera donc cash.

"On ne doit ni se satisfaire de cette première place, ni se relâcher"

Lens se déplacera d'abord à Reims ce samedi, avant de recevoir Brest le 1er avril. Conscient de l'enjeu, l'entraîneur Alain Casanova la joue profil bas et minimise la première place décroché en début de semaine. "Tout ça, c'est anecdotique, on le voit bien, tout est tellement resserré, chaque journée peut tout remettre en question...", observe-t-il. "Nous, on ne doit aujourd'hui ni se satisfaire de cette première place, ni se relâcher. Aujourd'hui, on doit préparer les matches comme on le fait, toujours en pensant à celui qui arrive, sans se projeter sur une série, sur une fin de saison. Aujourd'hui, le match le plus important, c'est celui de Reims. Il n'y a rien d'autre qui m'intéresse. Ni cette première place, ni le match d'après contre un adversaire encore direct. Moi, ce qui m'intéresse, c'est que notre équipe continue à préparer les matches comme elle le fait, à les jouer comme le fait en améliorant beaucoup de choses. Et en se remettant en question semaine après semaine, jour après jour, heure après heure. Il n'y a que comme ça qu'on avancera."

Alain Casanova (RC Lens) : "Tout est tellement resserré, chaque journée peut tout remettre en question"
Images Sergio Rosenstrauch

"Il ne faut pas trop s'emballer car il y a 3/4 équipes qui ont le même nombre de points que nous", estime également l'attaquant lensois Habib Habibou. Arrivé cet hiver en provenance de Rennes, l'athlétique Centrafricain d'1m92 a rapidement trouvé ses marques dans l'Artois où il a déjà inscrit 3 buts en 4 matches. "Ça fait du bien personnellement car j'avais à coeur de pouvoir enchaîner les matches et des buts", se satisfait-il après été longtemps écarté des terrains en Bretagne à cause de blessures. "Maintenant, j'en ai l'occasion et je compte continuer sur cette dynamique là, surtout que ça apporte des points à l'équipe, c'est plus important. Quand l'équipe se positionne à la première place et que tu presses bien et que tes coéquipiers t'aident et que tu leurs rends sur le terrain, c'est que du positif".

Habib Habibou (RC Lens) : "Les choses sérieuses vont commencer"
Images Sergio Rosenstrauch

Si on se fie aux statistiques de ces dernières saisons, Lens a 69% de chances de finir dans les 3 premiers. Mais attention, à partir de cette saison, seul le duo de tête montera automatiquement dans l'élite. Le 3e devra disputer des barrages aller/retour contre le 18e de Ligue 1.   

A lire aussi

Sur le même sujet

Marck : périmètre de sécurité autour de XPO Logistics à cause d'un colis radioactif

Près de chez vous

Les + Lus