RC Lens : pas d'augmentation de loyer prévue pour le Stade Bollaert-Delelis rénové

Tifo des supporters lensois au Stade-Bollaert le 17 décembre dernier. / © MaxPPP
Tifo des supporters lensois au Stade-Bollaert le 17 décembre dernier. / © MaxPPP

La ville de Lens ne prévoit pas d'augmenter le loyer du Stade Bollaert-Delelis pour le RC Lens, malgré les travaux de rénovation effectués avant l'Euro-2016 qui ont coûté 70 millions d'euros.

Par YF

Le loyer annuel du Stade Bollaert-Delelis s'élève à ce jour à 438 353,82 euros hors taxe (526 024,58 euros toutes taxes comprises) pour le Racing Club de Lens, nous a confirmé jeudi le cabinet du maire (PS) Sylvain Robert. Et aucune augmentation n'est pour le moment à l'ordre du jour des prochains conseils municipaux.

Le stade est la propriété de la ville qui n'a pas participé toutefois financièrement aux travaux de rénovation de l'enceinte effectués avant l'Euro-2016 de football pour accueillir quatre matches de la compétition. En revanche, la Communauté d'Agglomération de Lens-Liévin (CALL) a été mise à contribution à hauteur de 12 millions d'euros, de même que le département du Pas-de-Calais (10 millions d'euros), la région (25 millions d'euros) et l'Etat (12 millions d'euros). Soit un financement public de 59 millions d'euros.

Emprunt à rembourser

Le RC Lens dispose depuis 2003 d'un bail emphytéotique qui lui donne la gestion et le plein usage du stade jusqu'en 2052. A ce titre, il devait mettre 11 millions d'euros de sa poche pour la rénovation. Mais en octobre 2012, le conseil régional Nord Pas-de-Calais a préféré soulager les finances des Sang et Or et avancer cet argent en contractant un emprunt sur 25 ans auprès du Crédit Agricole Nord de France, à un taux "préférentiel" de 2%.

En contrepartie, le RC Lens s'était engagé à rembourser ces 11 millions via une augmentation du loyer du Stade perçu par la ville qui devait ensuite répercuter à la région. Mais ce montage complexe a été renégocié récemment : le remboursement de cet emprunt ne passera plus par une augmentation de loyer. "Nous avons commencé le remboursement de cet emprunt et c'est le club qui va nous rembourser directement", nous a fait savoir le mois dernier le cabinet de Xavier Bertrand, le président (LR) des Hauts-de-France. "On est en train de discuter avec le club pour fixer ces modalités de remboursement, avec des minima et des maxima à respecter, mais dans tous les cas, on aura une convention opérationnelle pour la saison 2017-2018."

Le RC Lens - repris au printemps dernier par la société d'investissement luxembourgeoise Solferino en association avec le club espagnol de l'Atlético de Madrid - n'a donc encore rien remboursé à ce jour. Un rapport de la Chambre régionale des comptes sur le financement de la rénovation du Stade Bollaert-Delelis est attendu très prochainement. Le loyer actuellement versé par le RC Lens pour l'utilisation de l'enceinte est très nettement inférieur à ceux payés par le LOSC pour le Stade Pierre-Mauroy (4,5 millions d'euros)  et par Valenciennes pour le Stade du Hainaut (931 000 euros). En raison de la nature du bail, le club artésien doit cependant supporter les frais d'entretien du stade.

A lire aussi

Sur le même sujet

Chirurgie facile et grande guerre

Près de chez vous

Les + Lus