Notre interview d'Iris Mittenaere, Miss France 2016

La rédaction de France 3 Nord Pas-de-Calais a pu passer une dizaine de minutes dimanche à Paris avec Iris Mittenaere, Miss France 2016 et ex-Miss Nord-Pas-de-Calais. Retour avec elle sur son élection (VIDÉO).

© France 3 NPDC

Sa réaction à son élection

"Je me sens bien. Je ne ressens pas encore le stress ni la fatigue comme il y a l'adrénaline. Je viens d'être élue, je suis encore sous le choc je n'arrive toujours pas à y croire."

Un rêve de petite fille ?

"Quand on est petite fille, on regarde Miss France à la télévision, on a envie d'être une Miss France. Après quand je me suis engagée dans les Miss, je ne m'attendais pas forcément à devenir Miss France, je l'ai fait pour découvrir un peu cet univers parce que je ne le connaissais pas du tout et ça m'a vraiment plu. J'avais envie d'aller de plus en plus loin." 

Incarner la France et la région 

"Quand je me suis mise à représenter le Nord-Pas-de-Calais, je me suis rendue compte qu'on représente une région, des gens, des valeurs et ça m'a donné envie de représenter tous les Français, toutes nos valeurs parce que ça nous tient à coeur surtout, en ce moment, on a besoin d'être tous solidaires, de se retrouver. J'avais envie d'incarner la France et je suis vraiment heureuse de le faire." 

Générosité, joie de vivre, chaleur, les valeurs du Nord-Pas-de-Calais

"La joie de vivre, la générosité, la chaleur c'est vrai que j'ai envie de donner ça pendant mon année de Miss France et puis moi je viens des Flandres donc c'est particulier. On est très soudés entre Flamands et représenter la Flandre cette année, la France et la culture. Ce n'est pas quelque chose qui est très connue la culture flamande. On ne connaît pas bien cette petite partie du Nord-Pas-de-Calais. J'ai envie de la faire découvrir à tous les Francais." 

Camille Cerf, un repère

"Ma première pensée (quand j'ai gagné) c'était d'abord pour Camille (Cerf). On n'arrive pas à décrire ce qu'on ressent et à comprendre ce qui nous arrive et j'ai vu Camille et je sais qu'elle a ressenti exactement la même chose donc vraiment ça a été mon repère. Je l'ai, tout de suite, regarder et je suis restée un peu fixée parce que je pense que j'avais besoin d'un visage familier auquel m'accrocher et puis j'ai la chance de rencontrer les anciennes Miss France dans quelques jours donc je vais en profiter pour demander le maximum de conseils possible."

Ses projets : une belle année en perspective

"Je sais qu'on va distribuer des cadeaux à des enfants atteints de cancer dans les hôpitaux. On a pas mal d'actions prévues puis après on va organiser ça en fonction de l'année, de mes projets, de ma profession, ça va être une belle année je pense." 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
miss france culture
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter