Les élus du Compiégnois manifestent contre le nouveau PPRI

© France 3 Picardie
© France 3 Picardie

A Compiègne, le plan anti-crue élaboré par la préfecture de l'Oise fait grincer des dents. Une mobilisation a eu lieu ce matin en présence des élus locaux. Ils contestent les difficultés qu'entraîneront le plan de prévention des risques inondations pour construire de nouvelles habitations. 

Par France 3 Picardie


Près d'une centaine de personnes, dont beaucoup d'élus de l'Agglomération de la région de Compiègne (ARC), ont manifesté ce samedi matin aux abords de la commune. Ils protestent contre le nouveau plan anti-crues mis en place la préfecture de l'Oise. La fronde est menée par Philippe Marini, le maire de Compiègne.

Le plan de prévention des risques d'inondations (PPRI) a en effet été récemment modifié. Un nouveau PPRI qui rassemble contre lui nombre d'élus du Compiègnois. 

21 communes de l’ARC sur 22 sont concernées par ce nouveau PPRI qui classe 484 hectares sur les 2790 qu'il englobe en zone rouge dite inconstructible. Selon les élus, il va mettre à mal plusieurs projets économiques du secteur et de nombreux projets privés. En cas de crues, les habitants en zones inondables ne pourraient plus reconstruire leurs maisons. Les entreprises seraient pénalisées pour se développer. En point d’orgue de la mobilisation politique et citoyenne aujourd’hui : une marche sur le viaduc de Choisy-au-Bac, où ils étaient environ 600 – riverains, élus, chefs d’entreprises - pour réclamer un assouplissement du Plan anti-crues.

Manifestation anti-PPRI à Compiègne
Avec Philippe Marini, maire de Compiègne/Propos recueillis par Pierre-Guillaume Creignou et Thomas Porlon - France 3 Picardie

 

Sur le même sujet

Perpétuité pour le meurtrier de Chantal, 57 ans, à Amiens

Près de chez vous

Les + Lus