Desserte TGV : le maire d'Arras rassuré après son rendez-vous au ministère des Transports

Un TGV en gare d'Arras. (Illustration) / © MaxPPP
Un TGV en gare d'Arras. (Illustration) / © MaxPPP

Le maire d'Arras avait rendez-vous jeudi au ministère des Transports pour défendre la desserte de sa ville par le TGV, alors que le gouvernement réfléchit à une réforme du secteur ferroviaire. Il en est sorti rassuré. Le nombre de dessertes ne devrait pas diminuer dans les prochains mois.

Par M. F.

En octobre, le gouvernement confie à l'ancien PDG d'Air France, Jean-Cyril Spinetta, la rédaction d'un rapport à Jean-Cyril Spinetta sur les TGV.  Dans sa lettre de mission, il lui est notamment demandé de préciser pour les lignes à grande vitesse le modèle de desserte à privilégier.

Autrement dit : quelles villes doivent continuer à être desservies alors que 70% des lignes TGV seraient déficitaires.

Le maire d'Arras, tout comme celui de Béthune, étaient aussitôt monté au créneau pour défendre la desserte de leurs villes. 

Un rendez-vous rassurant

Jeudi, Frédéric Leturque, le maire d'Arras, avait rendez-vous au ministère des Transports pour obtenir plus de précisions sur le projet gouvernemental. Il en est ressorti rassuré. Non, le nombre de dessertes par le TGV ne va pas diminuer dans sa ville dans les mois à venir.

Desserte TGV : le maire d'Arras rassuré après son rendez-vous au ministère des Transports
Le maire d'Arras avait rendez-vous jeudi au ministère des Transports pour défendre la desserte de sa ville par le TGV, alors que le gouvernement réfléchit à une réforme du secteur ferroviaire. Il en est sorti rassuré. Le nombre de dessertes ne devrait pas diminuer dans les prochains mois.

"Ce qui est rassurant, c'est qu'il n'est pas question dans son esprit de remettre en question les dessertes TGV aujourd'hui en place", nous a-t-il précisé après son rendez-vous. "Je ressors donc satisfait mais en veille et vigilant. Sur ces questions de transport, c'est la première fois que je ressors en ayant le sentiment de ne pas avoir été baladé."

Jean-Cyril Spinetta doit rendre son rapport en janvier 2018. Il servira de base au gouvernement pour réformer le secteur ferroviaire français.

Les gares desservies par le TGV dans la région. / © SNCF
Les gares desservies par le TGV dans la région. / © SNCF

 

A lire aussi

Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS SENATORIALES 2017 SUR FRANCE INFO

Chirurgie facile et grande guerre

Près de chez vous

Les + Lus