Un poilu inhumé à la nécropole nationale de Notre-Dame de Lorette

La cérémonie s'est déroulée en présence de la secrétaire d'Etat auprès du ministère des Armées, Geneviève Darieussecq. / © PHILIPPE HUGUEN / AFP
La cérémonie s'est déroulée en présence de la secrétaire d'Etat auprès du ministère des Armées, Geneviève Darieussecq. / © PHILIPPE HUGUEN / AFP

Ce mardi, un poilu a été inhumé à la nécropole nationale de Notre-Dame de Lorette (Pas-de-Calais). Ses ossements ont été découverts en novembre 2016.

Par M. F. avec AFP

Un poilu dont les ossements ont été découverts en novembre 2016 a été inhumé mardi à la nécropole nationale de Notre-Dame de Lorette (Pas-de-Calais).

Le soldat de 2e classe Louis Mion avait 22 ans lorsqu'il a été déclaré "mort pour la France" le 6 octobre 1914, à Annay-sous-Lens (Pas-de-Calais).

Les circonstances de sa mort ne sont cependant "pas connues", selon le ministère des Armées. "Il n'a laissé ni photo, ni descendance", dit-il. Cultivateur, il était le troisième enfant d'un couple d'aubergistes de Saint-Victor-de-Cessieu (Isère).

Ses ossements ont été découverts lors de fouilles départementales archéologiques à Annay, en même temps que sa plaque d'identité et quatre boutons d'uniforme.

L'ONAC (Office national des anciens combattants) a contacté sa famille, qui a souhaité son inhumation. Son petit-neveu, Denis Mion, est le président du Souvenir français.

Des ossements découverts chaque année

La secrétaire d'Etat auprès du ministère des Armées, Geneviève Darieussecq, a prononcé son oraison funèbre et a remis à sa famille les boutons d'uniforme.

Une cinquantaine de jeunes ont également pris part à la cérémonie, dans le cadre de la journée "Défense et citoyenneté".

Selon Fanny Bourdet, responsable de l'ONAC du Pas-de-Calais, il y a chaque année "entre deux et trois" découvertes d'ossements de soldats français dans le département, soit "une dizaine en tout" en comptant les soldats étrangers.

40 000 soldats français tués au cours de la Première Guerre mondiale reposent dans la nécropole de Notre-Dame de Lorette, à Ablain-Saint-Nazaire (Pas-de-Calais), près de Lens.

Au pied de l'édifice est installé un "anneau de mémoire", rendant hommage aux 600 000 victimes, de toutes nationalités, du conflit dans le Nord-Pas-de-Calais.


Sur le même sujet

Manoeuvres militaires à Sissonne

Près de chez vous

Les + Lus