Tour de France 2018 à Arras : quelles retombées économiques en attendre ?

En 2015, les coureurs du Tour de France étaient déjà partis d'Arras. / © MaxPPP
En 2015, les coureurs du Tour de France étaient déjà partis d'Arras. / © MaxPPP

Arras va une nouvelle fois accueillir le Tour de France en 2018. Certes l'opération a un coût, mais c'est aussi un coup de projecteur mondial pour la ville. Et des retombées attendues autant par les commerçants que par les acteurs du tourisme.

Par M. F. avec Caroline Arnold

Le Tour de France fera de nouveau étape à Arras en 2018. Le départ de la 9e étape, en direction de Tourcoing, sera donné de la Citadelle.

Arras et le Tour de France, c'est une histoire qui se répète. Depuis 1991, déjà une arrivée et deux départs. En 2015, le peloton avait déjà franchi la porte Royale, comme il le fera le 15 juillet prochain.

À chaque fois la communauté urbaine doit investir pour accueillir l'épreuve, officiellement 70 000 euros versés à l'organisateur ASO cette année. Mais c'est rentable selon les acteurs du tourisme.

Tour de France 2018 à Arras : quelles retombées économiques en attendre ?
Arras va une nouvelle fois accueillir le Tour de France en 2018. Certes l'opération a un coût, mais c'est aussi un coup de projecteur mondial pour la ville. Et des retombées attendues autant par les commerçants que par les acteurs du tourisme. - France 3 Nord Pas-de-Calais - Caroline Arnold, Jean-Pascal Crinon, Marion Dubois

"Elle inscrit une image, notamment à la télévision, qui est extrêmement importante", détaille Christian Berger, directeur général de l'Office du tourisme Arras Pays d'Artois.

"Elle va pouvoir se propager sur les réseaux sociaux. Et quand on a une ville aussi patrimoniale que la nôtre [...] c'est important qu'on puisse avoir le Tour de France."


4 500 personnes sur le Tour

Une publicité internationale mais qu'en est-il des retomber immédiates ? Place des Héros, la plupart des commerçants semblent eux aussi voir l'annonce d'un bon oeil.

"Les gens qui vont attendre justement tous ces vélos, toute cette caravane, il va falloir qu'ils consomment", explique Marie-Josée Delforge, restauratrice. "Mais ça dépend du public."

Pas de certitude pour les restaurateurs, mais du côté des hôteliers par contre, les carnets de réservation sont déjà bien remplis.

Entre organisation, équipe cycliste ou encore médias, le Tour de France mobilise plus de 4 500 personnes, sans compter les milliers de spectateurs qui convergeront vers Arras le 15 juillet 2018.

A lire aussi

Sur le même sujet

Compiègne : réunion de sportifs de haut niveau

Près de chez vous

Les + Lus