RC Lens : Casanova en danger ?

Alain Casanova (RC Lens) / © MAXPPP
Alain Casanova (RC Lens) / © MAXPPP

L'entraîneur lensois est plus que jamais en danger après les 3 défaites de son club en Ligue 2. Doit-il partir ? 

Par @F3nord

Pour certains supporters du RC Lens, c'est une évidence. Alain Casanova doit partir. A Sochaux, pendant le match, ils ont demandé clairement son départ. Et même suggéré le nom de son successeur (Eric Sikora). Le très mauvais départ en championnat (3 défaites) y est pour beaucoup mais certains ont aussi la fin de saison dernière (montée manquée dans les derniers matchs) en travers de la gorge.

La tension monte au RC Lens autour du cas Casanova


Jean-Kevin Duverne a botté en touche quand on lui a demandé si les "Casanova démission" étaient trop durs : "On s’est fait malmener en première période, on s’est fait marche dessus. On s’est réveillé en deuxième mi-temps, peut-être un peu trop tard. On perd trois matchs. Il faut se réveiller plus tôt. Les Casanova démission, trop dur ? Je ne sais pas, je ne sais pas."

Pour d'autres supporters, le mauvais début de saison pose des questions plus larges. Et les joueurs, les recrutements sont aussi en cause. « On est dans un moment difficile. Nous devons faire preuve de plus de caractère », a lancé Alain Casanova ce samedi soir.

La question de son éventuelle éviction lui a été posée en conférence de presse. Voici sa réponse : "Moi, je ne m'occupe pas de ça. Je réfélchis à l'équipe. je réflechis à ce qui doit être fait pour qu'elle s'améliore sur le plan du jeu après le reste... Vous savez, on verra ce qui se passera...Tranquillement."



Au RC Lens, les dirigeants sont évidemment conscients qu'en pareille situation, la question se pose : faut-il remplacer dès maintenant Alain Casanova ? Est-il trop tôt ? Ou déjà tard ? Gervais Martel a répondu à demi-mots à la question ce samedi soir à l'issue du match (propos recueillis par La Voix du Nord) : « Ce serait avoir la langue de bois aussi de dire qu’avec 0 point en trois matchs, on n’est pas perturbé. C’est un métier à risque, entraîneur, c’est lui qui est en première ligne. Nous aussi, on l’est, tout le monde assume, je ne suis pas en train de dire que la barque est tenue par une seule personne. Aujourd’hui, c’est difficile et ça doit l’être pour lui aussi. Maintenant, à ce soir, il est entraîneur du RC Lens, il faut se méfier de tout ce qui est raconté. Réfléchir à chaud, c’est super compliqué. Je l’ai appris à mes dépens. Il faut analyser le pourquoi des choses, en discuter avec pas mal de personnes et se préparer pour le match décisif de samedi prochain (contre Brest). Je suis perturbé, quand on est perturbé, on doit avoir une réflexion, Alain doit l’avoir aussi. Le plus important qui dépasse tout, les hommes, c’est le Racing Club de Lens. »

En clair, le président lensois ne le cache pas : une réflexion est bien en cours et avait même sans doute déjà été entamée depuis quelque temps. 

Et vous, qu'en pensez-vous ? 


 

A lire aussi

Sur le même sujet

La dernière itw de Marc Alexandre Oho Bambe

Près de chez vous

Les + Lus