Personnes âgées et handicapées : un label pour les maisons de l'autonomie

Les maisons départementales de l'autonomie, lieux d'accueil uniques pour personnes âgées et handicapées, expérimentés dans plusieurs départements, recevront désormais le label "MDA" si elles remplissent les critères d'un décret publié ce mercredi au Journal officiel.

Image d'illustration.
Image d'illustration. © MaxPPP
Ce cahier des charges vise à "poser un cadre national" afin de "limiter les disparités" aujourd'hui observées entre ces structures, ont expliqué dans un communiqué la ministre des Affaires sociales Marisol Touraine, et les secrétaires d'Etat Pascale Boistard (personnes âgées) et Ségolène Neuville (personnes handicapées). Comme prévu par la loi sur l'adaptation de la société au vieillissement, le label sera délivré par la Caisse nationale de solidarité pour l'autonomie (CNSA), à la demande des conseils départementaux.

Les maisons départementales de l'autonomie regroupent les Maisons départementales des personnes handicapées (MDPH) et les services "autonomie" des départements. Personnes âgées ou handicapées peuvent ainsi accéder dans un lieu unique "à l'information sur les dispositifs les concernant et déposer des demandes de prestations d'aide à l'autonomie", a souligné Pascale Boistard, citée dans le communiqué. Selon son secrétariat d'Etat, il existe aujourd'hui 15 MDA en France (dont 8 dans le Pas-de-Calais à Saint-Nicolas-lez-Arras, Béthune, Saint-Omer, Boulogne-sur-mer, Calais, Lens-Hénin, Montreuil-sur-mer et Saint-Pol-sur-Ternoise)  et 14 sont en projet.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
social économie handicap société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter