7 choses à savoir sur le premier tour des législatives en Picardie

Un seul survivant socialiste, raz-de-marée LREM, les députés sortants balayés... On fait le point sur ce qu'il faut savoir sur ce premier tour des législatives en Picardie. 

Par Célia Mascre

Un seul survivant pour le PS

L'engouement pour La République En Marche dans les Hauts-de-France, dimanche, a balayé (presque) tous les candidats socialistes. Il y a un survivant, et c'est Jean-Louis Bricout, député sortant dans la troisième circonscription de l'Aisne. Réélu aux dernières élections avec 54,31% des suffrages face à Frédéric Meura (UMP), il se retrouve aujourd'hui face à un candidat FN, Paul-Henry Hansen-Catta, en tête avec 25,55% des voix. 

Les députés sortants balayés

Dans l'Aisne, l'Oise et la Somme, 5 députés sortants n'ont pas brigué de nouveau mandat ou seulement comme suppléant :
  • René Dosière (DVG) ne se représente pas dans la 1ère circonscription de l'Aisne;
  • Jean-François Mancel (LR) a laissé la place à son fils dans la 2ème de l'Oise;
  • Lucien Degauchy (LR) est le suppléant de Pierre Vatin (LR) dans la 5ème de l'Oise;
  • Edouard Courtail (LR) se présente comme suppléant aux côtés de Maxime Minot (LR) dans la 7ème de l'Oise
  • Alain Gest (LR) devient le suppléant de Martin Domise dans la 4ème de la Somme. 

Pour ceux qui se sont présentés en revanche, c'est l'hécatombe. Et ça touche particulièrement la gauche. Dans la Somme en particulire, trois ne passent pas le stade du 1er tour : Pascale Boistard pour le PS dans la 1ère criconscription, Jean-Claude Buisine, sans étiquette, dans la 3ème et Alain Gest, pourtant simple suppléant du candidat LR, dans la 4ème. 

Au total, sur les 17 députés sortants de l'ex-Picardie, 2 ne se sont pas représentés et 6 perdent leur siège. 8 vont au 2nd tour dont 2 autres comme suppléants. Un seul est réélu directement au 1er tour : Stéphane Demilly (UDI/LR) dans la 5ème circonscription de la Somme. 

Pas de déferlante FN

Le score de Marine Le Pen à la présidentielle laissait présager des résultats jamais vus à des législatives pour le FN dans l'Aisne, l'Oise et la Somme. S'il est présent au 2nd tour dans 9 des 17 circonscriptions, il ne peut cependant espérer qu'au mieux 3 sièges. Le FN est en ballottage défavorable dans 8 de ces duels. 

Sans surprise, c'est dans l'Aisne qu'il a fait son meilleur score. Une situation logique si l'on se fie à la présidentielle 2017 : Marine Le Pen y était arrivée en tête du 1er et 2nd tour avec respectivement 35,67% et 52,91% des suffrages. 

LR sauve les meubles

Les Républicains ont littéralement sauvé les meubles en parvenant tout de même à être présent dans cinq circonscriptions. Ainsi, Maxime Minot se retrouve face à LREM avec 27,3% des suffrages dans la 7ème circonscription de l'Oise, tout comme Olivier Dassault dans la première de l'Oise et Eric Woerth dans la quatrième. 

Le député sortant Stéphane Demilly (LR-UDI) a été réélu dès le premier tour. Emmanue Maquet est également en lice pour le second tour dans la 3ème circonscription de la Somme. 

Raz-de-marée LREM

Au niveau national, le parti présidentiel, allié au Modem, dépasse 30% des voix, loin devant Les Républicains et le Front National. L'ancienne région Picardie ne fait pas exception avec 9 candidats investis LREM engagés pour le second tour. Il s'agit de : 
  • Jean-François Dardenne 7ème circonscription de l'Oise 
  • Emmanuel Bour 5ème circonscription de l'Oise 
  • Bruno Mariage 3ème circonscription de la Somme 
  • Marc Delatte 4ème circonscription de l'Aisne 
  • Agnès Thil 2ème circonscription de l'Oise 
  • Nicolas Dumont maire d'Abbeville dans la première circo de la Somme
  • Pascal Bois 3ème circonscription de l'Oise 
  • Jacques Krabal 5ème circonscription de l'Aisne 
Le meilleur score reste celui de la secrétaire d'Etat chargée de la biodiversité Barbara Pompili qui a récolté 40,7% des suffrages hier soir. 


Un taux de participation très bas


Ces élections ont décidé désintéressé le plus grand nombre. L'abstention a été très forte lors de ce premier tour des législatives. Dans l'Aisne, elle se situe à 52,6%, un chiffre énorme comparé aux élections précédentes où l'abstention, déjà très élevée, était de 41,1%. 

Dans la Somme, elle s'élève à 48,9% contre 39,2 en 2012. Dans l'Oise, 52,1% d'abstention contre 41,9% en 2012.


François Ruffin qualifié pour le second tour dans la Somme 

Le journaliste et auteur du documentaire satirique sur Bernard Arnault est parvenu à se qualifier pour le second tour avec 24,32 % des voix, arrivant en seconde position derrière Nicolas Dumont, maire d'Abbeville et étiquetté LREM. 

François Ruffin, lui s'est présenté sous l'étiquette du PC, la France Insoumise, et EELV. Pascale Boistard, la député sortante, qui a dû assumer une lourde défaite avec seulement 7,1% de suffrages, a appelé à voter pour le candidat. 

A lire aussi

Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS SENATORIALES 2017 SUR FRANCE INFO

Le site de Nexans de Chauny déclassé

Près de chez vous

Les + Lus