20 ans de prison pour avoir brûlé vif un homme à Méru (60)

Salle d'audience des assises de l'Aisne / © France 3 Picardie
Salle d'audience des assises de l'Aisne / © France 3 Picardie

Le verdict est tombé hier soir. Mohamed Oustou a été condamné à 20 ans de prison, par la Cour d'appel de l'Aisne. Il a été reconnu coupable d'avoir arrosé d'essence puis enflammé un homme, dans une station service de Méru, en 2012.

Par Jennifer Alberts


L'accusé est condamné à la même peine qu'en première instance. C'est lui qui avait fait appel de sa première condamnation. Les jurés des assises de l'Aisne n'ont pas cru à la thèse de l'accident, lors d'une bagarre : si Mohamed Oustou n'a pas contesté son implication dans le drame, il affirme que le briquet qu'il tenait en main se serait allumé accidentellement. Une version qu'il a avancé lors de son premier procès et qu'il a maintenu au tribunal de Laon (02).

En septembre 2012, Nabil Idelaïden, 23 ans, patron d'un restaurant de sushis était aspergé d'essence et brûlé vif dans une station-service d'une grande surface. L'auteur des faits, Mohamed Oustou, connaissait depuis des années sa victime : ils ont grandi dans le même quartier à Méru dans l'Oise.

A lire aussi

Sur le même sujet

Projection dans la ville de tournage du film "Chez nous" à Bruay-la-Buissière

Actualités locales

Les + Lus