Élections 2017
avec

Rechercher un résultat

Portrait. À Craonne, Noël Genteur, veilleur de mémoire sur le Chemin des Dames

© France 3 Picardie
© France 3 Picardie

Maire de Craonne pendant plus de 12 ans, Noël Genteur a toujours milité pour la reconnaissance du chemin des Dames. Il était aux côtés de Lionel Jospin en 1998 lorsque le Premier ministre avait déclaré que les fusillés pour l'exemple -les mutins- "réintégraient pleinement notre mémoire nationale". 

Par AR

Sur les pentes du Plateau de Californie, Noël Genteur connaît toutes les crevasses d'obus et les cicatrices du sol. La souffrance des combattants tombés ici résonne en lui : "c'est plus qu'une injustice, c'est un oubli, une indifférence de la collectivité intellectuelle comme politique".
 

Portrait. À Craonne, Noel Genteur veilleur de mémoire sur le Chemin des Dames
Equipe : HENRY Eric, VIVENOT Rémy, DESGARDINS Fabien - France 3 Picardie

 



En 1998, il est applaudi quand Lionel Jospin alors Premier ministre evoque le souvenir des fusillés, qui réintègrent la mémoire collective nationale.

"Si je peux me permettre, il n'y a qu'un mot qui manque dans l'engagement de Lionel Jospin. C'est : ils sont innocents."


Lors des cérémonies du centenaire, il sera particulièrement attentif aux mots employés. "Le plus important, c'est de reconnaitre que les hommes ont souffert ici autant qu'ailleurs".

Sans repos, Noël Genteur continue d'arpenter les sentiers sinueux d'une mémoire difficile.
 

La mémoire de Craonne
Interview de Noël Genteur, maire de Craonne, sur la mémoire du Chemin des Dames. -  Mission du centenaire de la Première Guerre mondiale

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Marck : périmètre de sécurité autour de XPO Logistics à cause d'un colis radioactif

Près de chez vous

Les + Lus