La prison de Laon bloquée par les surveillants

Depuis 6h ce jeudi matin, le centre pénitentiaire de Laon (02) est bloqué par le personnel pour dénoncer les conditions de travail.

Par Jennifer Alberts


Dès 6h ce jeudi matin, l'intersyndicale du centre pénitentiaire de Laon dans l'Aisne a déposé des palettes et des pneus devant l'entrée de la prison. Une quarantaine de surveillants sur 125 est mobilisée pour ce blocage symbolique.

Aucune structure privée n'a pu entrer ce matin dans l'établissement. Un mouvement qui n'aura pas de conséquences sur les parloirs puisqu'il n'y en a pas le jeudi.

La prison de Laon bloquée
Delphine Dubourg, Jérôme Arrignon, Rémy Chartier ; avec Rodolphe Becker, surveillant depuis 15 ans - secrétaire local FO ; Didier, secrétaire local UFAP ; Laurent Despicht, surveillant depuis 26 ans - Secrétaire local CGT ;

Les grévistes dénoncent le climat de violence qui règne au centre pénitentiaire : ces dernières semaines, 2 surveillants ont été agressés par des détenus. Ils demandent à ce que les 3 ou 4 détenus dits difficiles soient déplacés et pointent du doigt la surpopulation carcérale : à Laon, 500 détenus seraient incarcérés pour 390 places. Le sous-effectif est également un problème : selon les syndicats, il manquerait 25 personnes parmi le personnel.

Le blocage devrait être levé en début d'après-midi.

Sur le même sujet

Une formation pour apprendre à construire des maisons... en paille !

Près de chez vous

Les + Lus