150 riders au championnat du monde de mountainboard à Venette

Le moutainboard est l'équivalent tout-terrain du skateboard. / © Marie Roussel / France 3 Picardie
Le moutainboard est l'équivalent tout-terrain du skateboard. / © Marie Roussel / France 3 Picardie

Ce week-end à Venette dans l'Oise se tenait le championnat du monde de mountainboard, sorte de skateboard tout terrain, organisé par le club de Compiègne.

Par Romane Idres

150 riders venus des quatre coins du monde se sont réunis ce week-end pour un championnat du monde un peu particulier au Parc du bois de plaisance à Venette. 

Le mountainboard, vous connaissez ? Cette discipline, aussi appelée PTT, planche tout-terrain, est apparue aux Etats-Unis au début des années 90. Sport hybride entre le skateboard et le VTT, le mountainboard peut se pratiquer sur tout type de terrain : herbe, bitume, terre...


► Diego Anderson, vice-président de l'Association Internationale de Mountainboard, explique les particularités de cette planche

Diego Anderson, vice-président de l'Association Internationale de Mountainboard

"J'étais très motivé, je voulais participer à cette compétition, ce bel événement", se réjouit un coureur russe. "J'étais déjà venu il y a cinq ans, et je peux dire que les organisateurs ont bien travaillé, maintenant c'est un terrain de rêve pour le mountainboard." A ses côtés, on trouve des riders anglais, australiens, brésiliens, polonais, serbes... Au total 20 nationalités sont représentés.

Deux épreuves étaient proposées aux riders. Il y a le freestyle, qui consiste à faire des figures sur la planche, que l'on peut voir sur cette vidéo.


Et puis il y a le boardercross, épreuve de vitesse sur un parcours de 400 mètres, plein de bosses. Les meilleurs le font en à peine 30 secondes ! "Quand je suis sur ma planche, tout s'arrête. Je vis juste l'instant présent, c'est très existant, on ressent beaucoup de choses", explique Matt Brind, le champion du monde sacré ce samedi.

Dans la vie, cet Anglais de 26 ans, invaincu depuis 2014, est ... analyste-statisticien à Bristol ! Amateur de sensations fortes, il a commencé le mountainboard à 14 ans après avoir vu des riders à la télé. Qui sait ? A son tour, il inspirera peut-être des ados... 

► Le reportage de Marie Roussel et Caroline Leduc

A la découverte du mountainboard

 

Sur le même sujet

Visite de Saint-Valery-sur-Somme en tuk-tuk

Près de chez vous

Les + Lus