Départementales Oise : deux triangulaires et deux maintiens

Seulement deux triangulaires pour l’Oise mais aussi deux maintiens. Il faut dire qu’elles impliquent deux ténors du Conseil général sortant, le président socialiste sortant Yves Rome à Mouy et son premier vice-président André Vantomme à Clermont, tous deux arrivés en troisième position.

© France 3 Picardie

Maintien à Mouy

Yves Rome assure pouvoir bénéficier entre autres des voix du binôme EELV-FDG formé par Gilles Mettai et Sylvie Pen, éliminé dimanche (6,54%, 1007 voix). Mais il a face à lui un duo FN (le conseiller régional André Fouchard et Jacqueline Crépin, 35,42%), arrivé en tête avec déjà 918 voix d’avance sur l’équipe arrivée en deuxième position (Olivier Paccaud, conseiller régional UMPAnne Fumery DVD, 29,46%).


Maintien à Clermont

Sur le papier, la réserve de voix de gauche est plus importante pour le duo socialiste André Vantomme et Valérie Menn à Clermont. Deux binômes de gauche ont été éliminés au soir du premier tour, totalisant 1620 voix. Mais le report ne sera sans doute pas systématique, et l’avance du binôme arrivé en tête, emmené par le chef de file de la droite unie dans l’Oise, Edouard Courtial, compte précisément 1610 voix d’avance sur la gauche au premier tour.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections départementales
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter