Marché immobilier : des opportunités à saisir dans l'Oise

Le prix de l'immobiler en baisse dans l'Oise
Avec : Dante Bigini Propriétaire; Charline Goïta Agent immobilier; Christelle Juteau-Lermechin; Rodrigue Saraga Acheteur; Nathalie Belhadj Agent immobilier; un reportage de Christelle Juteau-Lemerchin, Caroline Leduc et Stéphane Picard

Depuis quelques années, le marché de l'immobilier est en baisse dans le département de l'Oise. Il est clairement positionné en faveur des acquéreurs. Les prix ont chuté de 20 % jusqu'en 2011, et de 5% en 2014 et 2015. À moins d'une heure de la capitale, le département attire les acheteurs de biens.

Par Halima Najibi

Baisse de -7,5% dans le Vexin 

C’est le moment d’acheter dans l’Oise. Selon la chambre des notaires du département, les prix sont toujours en baisse à part dans le bassin creillois et le Clermontois. La baisse est forte dans les centres-villes comme à Beauvais à cause des impôts locaux et des difficultés de stationnement gratuit et dans les campagnes au sud de l'oise comme dans le Vexin. Cela fait le malheur des vendeurs et le bonheur des acheteurs.

Etat des lieux 

Il y a deux secteurs distincts dans le département de l'Oise. Le nord est plutôt tourné vers Amiens et la Picardie, le sud vers l'Île-de-France. Celui-ci compte des villes aussi cotées que Chantilly, Senlis ou Compiègne : dans l'ordre, c'est le trio gagnant pour les prix de l'immobilier, avec 3 800 euros du m² pour un appartement de deux pièces pour la première, 3 200 pour la deuxième et 2 900 pour la troisième. Ces trois villes sont situées à proximité de la capitale : Chantilly se trouve à un peu plus d'une demi-heure de train. Elles sont proches de l'aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle et de sa zone d'emplois.

Sur le même sujet

Caudun (60) : précarité énergétique

Actualités locales

Les + Lus