L’Amiens SC lance un appel à Emmanuel Macron !

Une fois dédicacé par les joueurs, le maillot sera directement envoyé à l'Elysée / © @ASC Twitter
Une fois dédicacé par les joueurs, le maillot sera directement envoyé à l'Elysée / © @ASC Twitter

En course pour une possible montée en ligue 1, le club cherche de nouveaux soutiens pour le match décisif contre Reims vendredi soir. Les Amiénois tentent une nouvelle tactique offensive : attirer l’attention du nouveau président sur les réseaux sociaux.

Par Marie-Charlotte Perrier



Un maillot blanc, floqué Macron. Quoi de plus explicite pour s’attirer les faveurs du nouvel hôte de l’Elysée ? Hier, le club a publié sur les réseaux sociaux la photo du chasuble flambant neuf, en réponse à un article publié par le magazine l’Equipe. Nos confrères cherchaient à savoir si Emmanuel Macron était supporter de l’ASC : « En tout cas, on fait tout pour ! » a répondu le club sur Twitter.

« C’est une grande année pour Amiens, se félicite Lionel Herbet, qui gère le site internet du club. Un Amiénois à l’Elysée, et maintenant l’ASC qui a des chances de monter en ligue 1 : tout coïncide ! Alors on a voulu envoyer un petit clin d’œil au nouveau président pour qu’il n’oublie pas d’où il vient ».

Le maillot, dédicacé par les joueurs, est floqué au numéro 17. « Il n’y a que 16 joueurs sur la feuille de match, s’amuse Lionel Herbet. Alors on lui a donné le numéro 17 ». Le chasuble devrait lui être envoyé directement rue du Faubourg-Saint-Honoré.  Le président a même été invité au match contre Reims vendredi soir. Peu de chance qu’il s’y rende cependant, à cause de ses nouvelles responsabilités. 

Le football dans la peau


Emmanuel Macron a toujours été un fan de ballon rond. Adolescent, il a pratiqué ce sport à la Providence, établissement amiénois qui l’a accueilli de la sixième et à la première. Puis il a évolué dans l’équipe de l’ENA.

Il n’a d’ailleurs jamais caché son soutien à l’Olympique de Marseille, qu’il supporte depuis l’âge de 16 ans.

Mais pour Lionel Herbet, cet attachement au club marseillais n’empêche pas le président de s’intéresser à l’ASC : « Il peut très bien soutenir l’OM et garder un œil sur le club d’Amiens. Il y a assez de place pour deux ! glisse Lionel Herbet. Et puis, si on monte en Ligue 1, je suis convaincu qu’il nous contactera ! »

A lire aussi

Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS LEGISLATIVES 2017 SUR FRANCE INFO

Du rafting à Picquigny sur la vieille Somme

Près de chez vous

Les + Lus