Nicolas Dumont (LREM) publie son compte de campagne sur Twitter et Facebook

Nicolas Dumont répond et assume. / © France 3
Nicolas Dumont répond et assume. / © France 3

Le candidat La république En Marche dans la 1ère circonscription de la Somme a publié sur son compte Twitter et sa page Facebook le relevé de son compte de campagne. Une annonce qu'il avait faire lors d'un débat avec François Ruffin sur le plateau de France 3 Picardie.

Par Jennifer Alberts


Il avait dit qu'il le ferait et il l'a fait : Nicolas Dumont, candidat LREM aux législatives 2017 dans la 1ère circonscription de la Somme, a publié ce jour le relevé de son compte de campagne sur sa page Facebook et son compte Twitter.


Et l'on y voit que le compte de campagne du candidat Dumont est pour le moment bénéficiaire : ses dépenses s'élèvent à près de 22.000€ pour des recettes de 30.364€. On y apprend également que c'est par un emprunt que le maire d'Abbeville (80) a financé l'intégralité de sa campagne. Il apparaît enfin que le budget a essentiellement servi lors du1er tour et que les affiches, tracts et autres professions de foi constituent le principal poste de dépenses du candidat dans la 1ère circonscription de la Somme.


Nicolas Dumont avait annoncé sur le plateau de France 3 Picardie qu'il publierait son compte de campagne avant le 2nd tour .Une annonce faite lors du débat organisé par France 3 Picardie le 14 juin et qui l'opposait à son adversaire Picardie debout ! au 2nd tour, François Ruffin.
 

Nicolas Dumont, François Ruffin et les comptes de campagne


François Ruffin a quant à lui publié son compte da campagne quelques heures plus tard sur son site Internet accompagné des ce commentaire : "Je suis allé voir ma banque, et j’ai mis 30 000 € de ma poche (qui me seront remboursés, car on a dépassé les 5 %). Et nous avons reçu 31246 euros de dons (qui vont de 5 € à 1000 €, des chèques continuent de nous parvenir que nous n’encaissons plus). Pour revenir aux chiffres : nos dépenses déjà réglées s’élèvent actuellement à 52197 € (9000 € d’impression,  2500 € de loyer pour deux permanences, 800 € de tee-shirts gobelets drapeaux, etc.). Bon nombre de factures sont évidemment en attente (comme les frais kilométriques). Comme tout candidat, j’ai une mandataire financière (Dolorès Esteban, conseillère départementale) et un expert-comptable (Marc Ouzoulias, du cabinet Coexco). Et comme tout candidat, nous fournirons nos comptes complets, cet été, à la Commission des comptes de campagne."

 

© françoisruffin.fr
© françoisruffin.fr



 

 


 

Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS SENATORIALES 2017 SUR FRANCE INFO

Lille : les riverains toujours inquiets malgré le démantèlement d'un important trafic de drogue

Près de chez vous

Les + Lus