Portrait : Miss Pin-Up des Hauts-de-France, la passion des années 50

© Laurent Photographie
© Laurent Photographie

Robe cintrée, décolleté plongeant, eye-liner façon "cat eyes", le rouge sur la bouche, coiffure aux volumes travaillés façon années 1950 et talons bien hauts, voilà pour le style vestimentaire. Un peu d'auto dérision et beaucoup d'humour, c'est l'univers de Miss Pin-Up Hauts-de-France.

Par Halima Najibi

Miss Pin up des Hauts-de-France, 34 ans est entrée dans la peau de Dita Von Frite, (un petit clin d'œil à sa région, elle habite dans le Pas-de-Calais) il y a quelques années.

Chevelure rousse, tatouages et jupe crayon, on est sous le charme de l'univers glamour et de charme de cette jeune femme pétillante.

J'avais 18, 19 ans, j'écoutais Marilyn Manson et j'ai alors découvert Dita Von Teese une danseuse burlesque américaine, comme elle, j'ai un passé de danse classique


Mais avant de rentrer dans ce monde, qui est bien plus qu'une mode, c'est un art de vivre, la jeune femme a dû s'accepter : "Je me cachais, j'avais un problème par rapport à mon image suite à une agression. J'ai été hospitalisée et un jour, une infirmière est venue vers mois, elle m'a dit, tu es très jolie," et à partir de là, ce fut comme un déclic pour Marion.

Elle a repris confiance en elle et le personnage de Dita Von Frite est né. Aujourd'hui, elle assume pleinement ses décolletés, sa chevelure éclatante, une femme jolie, sexy "et si certaines personnes nous trouvent vulgaires, j'assume," elle fait fi des conventions.



"C'est un look que j'assume au quotidien"



Dita Von Frrite revendique une forme de féminisme, être Pin-Up, plus qu’un simple style, est donc une forme de revendication, qui va de paire avec une certaine image de la femme qu’on aimerait pouvoir se réapproprier.

Le style Pin-Up, c'est la capacité à se sentir bien, se sentir féminine, et de s'exprimer comme on en a envie. D'adopter une allure à faire pâlir de jalousie Betty Boop, le droit d’être bien habillée dans son quotidien, qu’on ait des formes voluptueuses ou non. D'être glamour avec ou sans tatouages.
Le message que Dita Vonb Frite souhaite avant tout faire passer aux femmes, c'est celui qui consiste à dire : il faut vous assumer tel que vous êtes. Girl power !

Le regard des autres



Mais parfois, dans la rue, la pin-up dérange, comme si elle venait d'une autre planète. "Dernièrement, j'aie était agressée verbalement par des hommes dans la rue, toutefois, en règle générale, le regard des gens est bienveillant."


Dénicher des perles rares pour alimenter sa garde-robe



"Dans les années 50, les femmes étaient très maigres, elles sortaient d'une période de guerre où on ne s'alimenter pas beaucoup, du coup, il est difficile de trouver des vêtements quand on a des formes généreuses. Aussi, j'opte pour la repro."

Pour alimenter son style, Dita fait son shopping sur les sites spécialisés aux Etats-Unis et en Angleterre ou bien, "je vais à Lens dans la boutique Miss Sweety Love dont la propriétaire est aussi une Pin-Up. Mais il m'arrive aussi de me mettre à la machine à coudre pour confectionner certains de mes vêtements."

Les concours de miss



"J'ai participé à mon premier concours, après avoir était interviewée par un magazine, Fanzine Heretik, la journaliste pensait que j'étais modèle, et du coup, j'ai fait des photos, juste pour le plaisir et la machine était lancée avec ma participation à Miss Pin-Up Hauts-de-France que j'ai remporté en juin dernier."

Et le 28 octobre prochain à Mimizan, Dita Von Frite sera aux côtés de 12 candidates régionales qui brigueront le titre de "Miss Pin-Up France 2017". Ce concours se base sur l'élégance de la pin-up, sa façon d'être glamour, sa représentation de la féminité qu'elle met en valeur au quotidien.

"Je n'y vais pas forcément avec l'idée de remporter le titre à tout prix, j'y vais pour rencontrer les gens du milieu, je ne me mets pas la pression, je prépare le show que je vais présenter, comme n'importe quel show, mais je ne vous dévoilerais pas mon projet, je garde le secret pour le jour J."


La première Miss Pin-Up France avait été élue en 2014



Pour cette 4e édition de Miss Pin-Up France, Dita Von Frite va défendre les couleurs des Hauts-de-France devant un jury qui pour l'instant reste secret. Et celle qui sera élue, participera au concours Viva Las Vegas Pin-Up Contest aux USA.


© Miss Pin-UP 2017
© Miss Pin-UP 2017



Lors de la compétition, je vais présenter deux tenues, une de jour et une de soirée, ainsi qu'un show libre de deux minutes



Et ça ne lui fait pas peur ! J'aime le burlesque français, j'aime bien le côté espiègle pour construire mon personnage, celui d'une femme, bien actuelle !


A lire aussi

Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS SENATORIALES 2017 SUR FRANCE INFO

Coye-la-Forêt solidaire avec les sinistrés d'Irma

Près de chez vous

Les + Lus