Accident au stade d'Amiens : des “anomalies” constatées dans la fixation des barrières

© FRANCOIS LO PRESTI / AFP
© FRANCOIS LO PRESTI / AFP

La barrière du stade de la Licorne à Amiens qui a cédé sous le poids de dizaines de supporteurs lillois le 30 septembre lors du match Amiens-Lille, faisant 29 blessés, présentait des "anomalies" de "fixation", selon l'expertise commandée par le parquet, a annoncé celui-ci vendredi.

Par Célia Mascré avec Communiqué

Selon les premiers éléments fournis par l’expert, ces anomalies portent en particulier sur les fixations des barrières sur le béton et sur la solidarisation des barrières entre elle. Ces premiers constats seront complétés et précisés par l’expert dans son rapport, après examen de la documentation technique à sa disposition, informe le procureur Alexandre de Bosschère.

Ces élements contredisent les propos du président d'Amiens métropole Alain Gest qui a déclaré lors d'une conférence de presse jeudi que "en aucun cas ça [l'accident, ndlr] n'a un lien avec un déficit d'entretien".

Alain Gest, président d'Amiens Métropole

L’ensemble de ces éléments a été porté à la connaissance de la Fédération française de football, de la Ligue de football professionnelle, des présidents du LOSC et de l’ASC, ainsi que du président d’Amiens Métropole.

Le parquet d’Amiens a ouvert une information judiciaire contre X. Deux magistrats instructeurs ont été co-saisis pour poursuivre les investigations engagées et déterminer l'origine de l’accident ainsi que sur les éventuelles responsabilités dans sa survenance.

Actuellement, l’audition des victimes et témoins est toujours en cours. Le nombre de victimes qui se sont manifestées auprès des enquêteurs s’élève à 43 pour le moment. Les associations du réseau France Victimes ont été sollicitées pour apporter une aide personnalisée à chacune d’entre elles.

A lire aussi

Sur le même sujet

Interview : Mike Zonnenberg auteur de la web série "Les Chicons" (suite)

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés