Départ différé pour les éléphantes du zoo d'Amiens

Ces deux rescapées du cirque vont partir pour la Belgique début décembre / © Zoo d'Amiens
Ces deux rescapées du cirque vont partir pour la Belgique début décembre / © Zoo d'Amiens

Jana et Praya devaient rejoindre le parc Pairi Daiza en Belgique ce mois-ci. Mais faute de place pour les accuellir chez nos amis belges, leur départ est reporté à début décembre.

Par Célia Mascre

Le départ, ce n'est pas pour tout de suite. Les éléphantes Jana et Praya, toutes les deux âgées de 40 ans, vont rester Amiénoises encore quelques semaines... En cause, le manque de place du parc supposé les accueillir en Belgique. En effet, le parc Pairi Daiza ("Jardin des mondes" en vieux persan) doit encore se séparer d'un mâle d'Afrique. 

Qu'est-ce qui attend Jana et Praya ? 


En Belgique, ces deux rescapées de cirque seront accueillies dans un troupeau de 17 éléphants où elles profiteront de près de 3 000 m2 d’espaces de vie intérieur et de 22 500 m2 d’espaces extérieurs, divisés en 5 parcs tous reliés entre eux. À cela s’ajoute une extension de 30 000 m2 prévue en 2018. À terme, l’espace dans lequel vivront Jana et Praya représentera 80% du zoo d’Amiens dans sa globalité.

Le zoo d’Amiens hébergeait cette espèce emblématique depuis 1971. On se souvient d’ailleurs de Sandrine, la star du zoo d’Amiens, parti en 2001 dans les mêmes conditions que Jana et Praya. Elle vit aujourd’hui avec d’autres d’éléphantes au zoo de Givskud, au Danemark. Jana et Praya seront quant à elles les deux derniers éléphants à vivre sur le sol amiénois. 

Comment va se passer le transfert ? 

Le jour J, le camion de la société néerlandaise Ekipa, spécialisée dans les transferts d’animaux sauvages et qui transporte régulièrement des éléphants à travers l’Europe, stationnera près du bâtiment des éléphants.

D’une longueur de 16 mètres pour 4 mètres de hauteur, il comprend deux containers de transports. Une grue sera préalablement installée pour soulever ces containers afin de les déposer devant le bâtiment des éléphants. Chacune leur tour, Jana et Praya monteront dans les containers en marche arrière. Puis la grue replacera les containers sur le camion qui partira aussitôt l’opération accomplie.

Une zone dédiée aux écosystèmes menacés d’Asie


À leur départ, début décembre, la zone entourant l’espace des éléphants sera déconstruite pour laisser place aux travaux d’extension et de rénovation du zoo d’Amiens qui débuteront au début de l’été 2018. Au printemps 2019, cette zone sera dédiée aux écosystèmes menacés d’Asie.

Elle hébergera notamment des pandas roux, des loutres cendrées, des grues du Japon, mais aussi un vivarium et des tigres de Sumatra, marquant ainsi le retour des reptiles et des grands félins au zoo d’Amiens.


A lire aussi

Sur le même sujet

DOSSIER. Le coup de main aux entreprises fragilisées

Près de chez vous

Les + Lus

Nouveau !Abonnez-vous aux alertes de la rédaction et suivez l'actu de votre région en temps réel

Je m'abonne