VIDEO. La Belgique teste une navette de bus sans chauffeur

La navette autonome a été testée à Malmedy, dans le Sud-est de la Belgique / © Capture écran / Institut Vias
La navette autonome a été testée à Malmedy, dans le Sud-est de la Belgique / © Capture écran / Institut Vias

La Belgique vient de tester pour la première fois une navette de bus sans chauffeur. Il peut transporter une dizaine de personnes de façon autonome sur un court trajet, avec une vitesse maximale de 20 km/h.

Par Q.V avec communiqué

Une nouvelle navette autonome vient d'être testée en Belgique, sur un circuit privé de  Malmedy, au sud-est de Liège.

Le véhicule qui coûte 200.000 euros est - heureusement - capable de détecter les piétons et les cyclistes via des "lidar" ("light detection and ranging") et des lasers.

Ce premier test était prudent : la navette a roulé à une vitesse de 11 km/h dans un environnement protégé, sans interactions avec d'autres voitures. Il a été filmé par l'institut Vias

Bus sans chauffeur en Belgique

Les tests suivants, qui pourraient démarrer dès 2018 se feront sur la voie publique (sites touristiques, parkings d'hôpitaux...) et pourraient le faire rouler jusqu'à 20 km/h, sa vitesse maximale.

"La frontière de la piste à la route s’amoindrit" a commenté le ministre belge de la Mobilité François Bellot, présent au test.

Restent à régler quelques menus problèmes, tels que la réaction du véhicule aux intempéries (neige, brouillard) ou la résistance des batteries à la chaleur et aux froid. Sans parler du risque de piratage, ou de la question de la responsabilité en cas d'accident.

Une navette sans chauffeur a également été testée à Boulogne-sur-Mer, mais à la différence de celle expérimentée en Belgique, la Morinéa suit un tracé virtuel "imprimé" sur le macadam, dans un secteur sans voiture, les quais.

A lire aussi

Sur le même sujet

Reportage vintage "les miss"

Près de chez vous

Les + Lus