publicité

Hérault : la mer plutôt que le ski pour les vacances d'hiver

Les températures très douce de la saison pourraient favoriser les stations balnéaires : le taux d'enneigement est faible en montagne et les vacanciers se décident au dernier moment. Reportage à La Grande Motte.

  • P.S. avec J.P. Faure
  • Publié le
La Grande Motte en février 2016 © F3 Languedoc

© F3 Languedoc La Grande Motte en février 2016

Le soleil, une mer d'huile, un thermomètre à 17 degrés, on pourrait s'y tromper, ce sont pourtant bien les vacances d'hiver qui viennent de démarrer sur le littoral languedocien. De bons augures pour les professionnelles du tourisme qui savent bien qu'à La Grande Motte, c'est la météo qui décide.
Hérault : la mer plutôt que le ski pour les vacances d'hiver

Les températures très douce de la saison pourraient favoriser les stations balnéaires : le taux d'enneigement est faible en montagne et les vacanciers se décident au dernier moment. Reportage à La Grande Motte. Par J.P. Faure, F.Jobard  -   - 


« En principe les vacances de février on va au ski, explique Jacques Mestre, président de l’Union des métiers de l’industrie de l’hôtellerie (U.M.I.H) 34.  Mais aujourd’hui, vu le temps que nous avons et que les réservations se font au dernier moment, les gens je pense seront tentés de venir chez nous sur le littoral, parce qu’il fait beau : nous vendons du soleil, de la qualité et du bien-être. »

Changement d'habitudes

Certains otn déjà posé leurs valises avant tous le monde. Les saisons il n'y en a plus vraiment, les modes de réservation aussi on changé : à l'heure du numérique, on s'y prend de plus en plus tard pour obtenir son séjour une situation qui s'amplifie année après année.

La Grande Motte réalise en moyenne 1 million de nuitées commerciales par an dont 70.000 pendant les vacances de Février. La station devrait aussi profiter du faible taux d'enneigement actuel dans les stations de ski.
les + lus