publicité

Les halles de Fou de Sud à Pérols : des produits locaux, un label, et bien plus

A Pérols (Hérault), les halles de gourmandes de Fou de Sud ont ouvert il y a un mois. Consommer local, sur place ou ailleurs des produits labellisé Sud de France, les halles gourmandes c’est tout un concept, qui pourrait se développer.

  • P.S. avec V. Luxey
  • Publié le 10/01/2016 | 10:54, mis à jour le 10/01/2016 | 11:15
Les halles gourmandes de Pérols.

Les halles gourmandes de Pérols.

Vu de l'extérieur, ce ne sont que des halles dernier cri. Mais franchi le pas de la porte, on s'aperçoit très vite que Fou de Sud, avenue George Frêche à Pérols, c'est bien plus que cela.

Des étals, des rayonnages d'épicerie fine, une cave à vins, un restaurant : en anglais, on appelle ça un « concept store ». Celui-ci est né de l'imagination de sept producteurs régionaux, désireux de créer un point de vente directe. Avec un petit plus : côté brasserie, c'est vous qui faites le marché et le menu. On peut ainsi déguster une parilla de poissons ou de viandes tout juste achetés sur le marché.

Une garantie de transparence

"On voulait assurer au consommateur une totale transparence sur l’origine des produits et sur qui le fabrique", explique Xavier Danjou, président de la Confiserie du Tech (66) et co-fondateur des halles Fou de Sud. "Aujourd’hui [aux halles gourmandes] vous voyez le produit, vous savez d’où il vient et vous connaissez la personne qui le fait parce que chacun des producteurs vient régulièrement pour des animations."
Les halles de Fou de Sud à Pérols : des produits locaux, un label, et bien plus

Reportage : V. Luxey, F. Jobard


Les produits sont tous labellisés Sud de France, la marque de l'ancien Languedoc-Roussillon. La nouvelle grande région la conservera-t-elle ? La question n'est pas tranchée, mais les sept associés de Fou de Sud veulent y croire.

Un concept à exporter ?

Pour Florent Tarbouriech, ostréiculteur à Marseillan (34) et co-fondateur des halles Fou de Sud, le concept pourrait même traverser des frontières : « On se dit qu’on est plus fort à plusieurs pour avoir une démarche bien plus large au niveau commercial et créer une marque (Fou de Sud), créer un concept (les halles gourmandes) pour amener  avec force et puissance ce concept dans des grandes villes françaises ou même des grandes villes d’autres pays à travers le monde. »

Vingt emplois ont déjà été créés. Malgré un démarrage compliqué dans le contexte post-attentats, ces halles d'un nouveau genre tablent sur 2 millions d'euros de chiffre d'affaires annuel.

Halles Gourmandes de Fou de Sud
3840 avenue Georges Frêche 34470 Pérols
Tel – 04 67 64 53 24
Ouvert du lundi au samedi de 9h00 à 20h00
les + lus
les + partagés